Biographie

Poète saintois

rémon amélioré 2Raymond Joyeux est né le 19 janvier 1943 à Terre-de-Haut, les Saintes, en Guadeloupe d’une  famille de marin-pêcheur. Il est le cadet de cinq enfants.

Parcours scolaire et universitaire
Il effectue ses études primaires à Terre-de-Haut jusqu’à son entrée en 6ème en 1953 au Séminaire-Collège de Blanchet, puis au Lycée Sainte-Marie de Fort-de-France où il obtient le baccalauréat. Envoyé en Métropole en 1960, il entame et poursuit sa formation en philosophie, psychologie et lettres classiques, d’abord au Grand Séminaire de la Croix-Valmer dans le Var puis à la Faculté de Lettres et Sciences Humaines Claude Bernard de Lyon.

Parcours professionnel
Professeur de Français, il a enseigné successivement à Lyon, Terre-de-Haut, Paray-le-Monial et Pointe-à-Pitre. De 1971 à 1974, il a dirigé le collège Jean Calo de Terre-de-Haut qu’il avait contribué à ouvrir quelques années auparavant. Il a pris sa retraite d’enseignant en septembre 2005 alors qu’il était en poste depuis 1989 au Collège de Massabielle de Pointe-à-Pitre.

Parcours littéraire
Très jeune, Raymond Joyeux s’intéresse à la poésie. Ses premiers textes sont publiés dans diverses revues guadeloupéennes et lus sur Radio Guadeloupe dans une émission créole animée à l’époque par Casimir Létang le samedi après-midi. Par la suite il publie à compte d’auteur différents ouvrages  et obtient pour l’un d’eux un prix de poésie libre  en 1988 :

dessin lavaud

Avril 1986 : Parution de son premier recueil : Poèmes de l’Archipel aux Imprimeries Réunies de Moulins-Yzeure

Octobre 1988 : Premier prix de poésie libre francophone sous l’égide de L.S Senghor.

Décembre 1988 : Publication dans l’ouvrage collectif Poètes de notre temps de plusieurs textes de son second recueil Hivernage aux Éditions Francophones de Tourcoing.

Automne 1995 : Publication à Montréal, aux Éditions Guérin Littérature, à l’instigation de la sculpteure québécoise Tatiana Demidoff-Seguin, de l’intégralité d’Hivernage, recueil alors inédit.

Août 2000 : Joyeux de Cocotier met en musique et interprète quatre de ses poèmes dans un album intitulé La baie des Saintes.

Octobre 2002 : Réédition à Terre-de-Haut des Poèmes de l’Archipel aux Ateliers de la Lucarne (Association qu’il a créée pour gérer ses publications).

Octobre 2004 : Publication de Domaine Privé maritime aux Ateliers de la Lucarne.

Janvier 2006 : Publication de Le Pire est à venir précédé d’une nouvelle édition de Hivernage aux Ateliers de la Lucarne.

Mars 2006 : Participation à la manifestation Le temps des Poètes organisée par le rectorat de la Guadeloupe sur le thème Le chant des villes, avec publication d’une brochure et d’un CD destinés aux élèves.

Mars 2008 : Publication de Sécheresse en collaboration avec Alain Joyeux pour les illustrations.

Décembre 2008 : Publication du récit autobiographique : Fragments d’une enfance saintoise

Février 2009  :  Nouvelle édition du récit Fragments d’une enfance saintoise, augmentée de 5 chapitres.

Avril 2010 : Publication de Au hasard de la nuit  (Poème).

Décembre 2010 : Publication du second volet de ses souvenirs d’enfance : Les manguiers du Galion. 

Juin 2012 : Publication d’un  journal de voyage,  Chronique d’une Croisière Ordinaire.

Juin 2013 : Troisième édition des Poèmes de l’Archipel.

Décembre 2014 : Publication de Saintoises – Recueil de poèmes

Septembre 2015 : 3ème édition de Fragments d’une enfance saintoise, augmenté d’un chapitre supplémentaire et d’une postface de Mme Scarlett JESUS, ex-IPR de Lettres, Inspectrice d’Académie. Critique d’art et littérature.

Décembre 2016 : Publication de Indécises saisons (Petits poèmes hallucinés)

****************
Les premiers textes poétiques de Raymond Joyeux datent de son adolescence. Paradoxalement ce ne sont pas les paysages marins de son enfance qui l’ont d’abord inspiré. Adolescent, en vacances chaque année à Saint-Éloi, propriété de son grand-père maternel sur les hauteurs de l’Habituée, à Capesterre-Belle-Eau, il a été marqué par la végétation forestière tropicale et les senteurs caractéristiques des sous-bois humides, des rivières, des hautes herbes et autres arbres fruitiers de cette région semi-montagneuse. C’est sur un petit carnet vert à spirales aujourd’hui égaré, qu’il a commencé à transcrire au crayon ses impressions, s’efforçant de leur donner une forme musicale à la manière des poèmes ressassés dans un vieux livre jauni, délabré, sans couverture, de poésie française, trouvé dans un tiroir de son père et qu’il emmenait à cette époque partout avec lui.
Petit à petit, son île d’origine, Terre-de-Haut, a pris le pas, dans son imaginaire et sa sensibilité, sur les paysages de Saint-Éloi. Son inspiration a alors changé radicalement de support et ses poèmes aujourd’hui publiés prennent exclusivement racine dans les sables salins et le substrat maritime de son île natale.

8 commentaires pour Biographie

  1. peter dit :

    bonjour mr raymond joyeux.
    depuit un certin temps ,je parcour le blog avec intérêt et ses l’evidence même.
    concernant la pêche au lambis je peu dire que ses un désastre,en terme taille et autres désagréments causé par les folles a lambis,en tout cas je ne suis pas pêcheur mes tout de même concerné d’une certaine manière, je pense simplement que la loi française ne s’implique pas totalement du faite peu etre qu’il ni a pas d’accident grave encor en plomgée effectivement la drague a lambis de mr bonbon serait idéal.
    une question qui me chagrine:je ne vois pas qui est ALAIN JOYEUX si vous pouvez m’informer je tient a vous remercier a l’avance christian peter…

    • Michelle BUSSUTIL dit :

      Alain Joyeux est le fils de Raymond Joyeux et de Renée Dumontier. il est artiste peintre et vient d’exposer à Terre de Bas les Saintes.

  2. GARREAU Isabelle dit :

    Bonjour Monsieur le Professeur,
    Je vous ai eu comme prof au collège Jeannne d’Arc. Je m’appelais à l’époque Isabelle AUFRANC
    J’habite maintenant en Vendée. Ma fille fait des études de lettres modernes à l’ICES à La Roche sur Yon.
    Félicitations pour votre parcours.

  3. ROCHET dit :

    Salut mon prof de collège (J.d’Arc- 19. de moyenne en HGéo)-
    Alain vient de m’inviter à vous rencontrer prochainement en Avril 2016 je pense (Joseph ROCHET l’Indien de service—écrit le 1er Déc. 2015)

  4. ROCHET dit :

    Bonjour Mr le Professeur– Alain m’a proposé de vous rendre visite dans votre île prochainement ( Avril 2016) à bientôt –Joseph ROCHET

  5. Très, très cher Raymond,
    Je viens de lire avec un très grand intérêt et une tres vive satisfaction ton parcours que je ne connaissais que partiellement . C’est super, et si tu me le permets je voudrai du fond du coeur te présenter mes félicitations qu’accompagne ma très grande considération.
    J’ai été très touché par ton article me concernant, mais incomplet du fait de mon silence. Entre autres mes ouvrages de recherche sont répertoriés dans le monde dans plus de 32 pays, dans les plus grandes universités telles Harvard à Cambridge, l’université du Texas, de Géorgie (Ohio), de Wayne State (Michigan) , La Librairie des Congres etc. aux États Unisĺ. En France : à l’Institut de Recherches Mathématiques, universités Claude Bernard, Pierre et Marie Curie, École Normale Supérieure de Lyon et biens d’autres Universités de Sciences. A l’École Nat. Supérieure des Mines (St Étienne ), Institut Nat Polytechnique de Grenoble, École Sup. d’Ingénieurs, SUPELEC, etc. Dans les grandes écoles polytechnique d’Espagne , de Suisse et de nombreux autres pays . Ces livres son répertoriés dans 11 des plus grandes bibliothèques du monde classées au Top 20, entre autres à la Bibliothèque Nat. de Russie, de Chine, du Japon, d’Allemagne etc. Dans un nombre considérable d’ universités d’Italie, d’Autriche et des pays du Nord. Etc. Etc.
    Tu pourras le constater sur Google en tapant BONBON Bernard perspective scientifique.Tu iras sur WORLD CAT. IDENTITIES et suivras les indications. Le répertoire mondial comprend plus de 800 fiches d’Universités et de grandes Bibliothèques d’État que je ferai parvenir à la Mairie des Saintes Un travail de passion que je dedie à tous les habitants de mon île dont je suis fier d’être l’un des leurs, même si les circonstances ne m’ont pas permis d’ être plus présent parmi eux comme je l’ai si souvent souhaité.
    Je voudrai si tu me le permets ici, exprimer à Marc André BONBON que tu as cité, toute ma considération. Il est Super. Et son « geste » m’a souvent accompagné au cours de mon travail. Ça Il ne le sais pas. Jusqu’à maintenant je ne m’étais jamais étalé comme cela.
    Aussi, tant qu’à faire, je vais allé Jusqu’ au bout et t’annoncer à toi le premier, qu’après cette reconnaissance mondiale je vais recevoir celle au plus haut niveau de l’État de la reconnaissance nationale. En effet je viens d’être nommé au grade de Chevalier dans l’Ordre National bu Mérite ( l’équivalent dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche, de la Légion d’honneur pour laquelle j’avais été proposé.
    Tu vois ce que je viens de faire par écrit je ne crois pas que je ferai aussi facilement de vive voix. Ce n’est pas dans ma nature où la discrétion généralement domine mes sentiments .
    J’ai passé un bon moment en me confiant à toi et j’ai revecu en image une partie de notre enfance avec un réel plaisir.
    A toi un très amical salut.

  6. Didier Ailleurs dit :

    Je vais chercher vos publications sur Terre de Haut …
    Les lire ici serait un contexte ideal.

  7. GUILLET Marcel dit :

    C’était un GRAND AMI connu lors de notre service militaire 1963/1964 à LONS LE SAUNIER – RAYMOND TU RESTERAS TOUJOURS UN TRES CHER AMI POETE – de la part de GUILLET Marcel (habitant le 89)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s