Culture et lien social à Terre-de-Haut

ILE ART : ATELIERS ET COURS
d’ALAIN JOYEUX  

Depuis octobre 2017 jusqu’à mai 2019, l’Atelier-Galerie d’Alain Joyeux, ILE ART,  (chez « Man Titine ») a accueilli des cours et des stages artistiques pour la population de Terre-de-Haut et les visiteurs de passage : enfants, adolescents, adultes, séniors… Au-delà de l’aspect pédagogique et artistique ayant sa valeur propre, le lieu de pratique, 2 rue Benoît Cassin,  fut animé, grâce aux cours réguliers et son espace d’exposition, d’un esprit de partage et de rencontre. Cette dimension sociale et conviviale, en ces temps d’individualisme et de repli sur soi est plus que nécessaire aujourd’hui et pour l’avenir.

Atelier jeunesse chez Man Titine

Mais, depuis mai 2019, suite à des travaux de restauration et la réaffectation des locaux occupés, ILE ART est dans le besoin d’un nouvel espace.

 

Atelier et exposition Ile Art chez Man Titine 2017/2019

BILAN ET PERSPECTIVES

 Activités de 2017 à 2019 : un bilan encourageant :

Initiative portée individuellement et avec le concours d’un mécénat privé et familial bienveillant et désintéressé (notamment pour le prêt des locaux), le succès a été au rendez-vous, par une participation active de résidents à l’année aux ateliers hebdomadaires et pour quelques stages organisés : Une trentaine de personnes régulières (enfants et jeunes, adultes et aînés) ainsi que de nombreuses inscriptions ponctuelles par des visiteurs de passage ou en résidence temporaire … Blondine, Jean, Isabelle, Marie-Thérese, Nise, Tiphaine, Eveline, Cathy, Christelle, Elodie, Malika, Claire, Emeline, Gautier, Christiane, Owen, Angie, Marie-France, Emilie, Jasmine, Sarah, Maïwen, Zéola, Wayne, Clément, Martin, Ambre, Tom, Khalycee, Kyara (…) ainsi que tous les participants à des stages ponctuels, enfants et adultes, marins à l’escale, venus pour quelques heures de partage en couleurs…

Le bilan de fréquentation peut sembler modeste (environ 2% de la population) ; toutefois malgré l’exiguïté de l’espace (une petite pièce ne pouvant accueillir que 4 ou 5 personnes à la fois) ainsi que l’état de vétusté des locaux peu engageant pour beaucoup, malgré le coût relativement élevé des cours (activité libérale non subventionnée) le bilan de participation est plus qu’encourageant pour donner l’envie à notre collectivité communale de réactiver, d’une façon nouvelle et soutenue par elle, la poursuite de ces ateliers. Ateliers à ce jour suspendus pour cause de rénovation et de réaffectation des locaux par leurs propriétaires (voir plus loin les perspectives ).

Enluminer la rue

A cela peut s’ajouter la satisfaction du voisinage à voir « s’enluminer la rue » de créations originales, ainsi que celle de plusieurs dizaines d’habitants visitant régulièrement les lieux et porteurs d’encouragements et de sentiments admiratifs (déplorant l’inactivité de la collectivité en cette matière), satisfaction de beaucoup de voir enfin nos compatriotes, jeunes et aînés, actifs pour se réunir, individuellement ou entre amis dans le cadre de ces ateliers.

Atelier-expo chez « Man Titine »

L’exposition d’œuvres originales de l’artiste enseignant fut également un franc succès et source d’échanges quotidien avec des visiteurs venus de nombreux pays, « case-oasis de couleurs » ambitionnant de refléter la splendeur de notre petit archipel.

Retour de pêche – Alain Joyeux  

Perspectives :

Si l’assemblée territoriale semble avoir validé le projet du « Bateau des Arts » (ancienne maison Bateau endommagée par le cyclone Maria en 2017) qui devrait abriter un lieu d’exposition collective pour les créateurs saintois, pertinent projet qui s’inscrit dans le réveil culturel pour la collectivité saintoise, la nécessité d’un lieu de pratiques et d’enseignement artistiques – ateliers – devrait être la prochaine étape. Un local issu également du patrimoine endommagé de Terre-de-Haut (l’ancienne caserne devenue collège puis bibliothèque) aurait pour vocation d’abriter ce projet.

 D’une initiative privée à un projet culturel public :

Notre archipel a vu réapparaitre depuis un certain temps, timidement certes, un regain de vitalité dans la vie associative, sportive et culturelle.  Dans cette lancée, ILE ART sollicite à nouveau l’assemblée territoriale afin de pouvoir continuer son travail, cette fois dans un espace et sous contrat public.

 UN ATELIER d’ART POPULAIRE

LE PROJET : L’idée est d’avoir un local public où seraient mis à la disposition de la population les outils, le matériel et un encadrement pour recevoir des cours d’arts structurés ou des séances d’art thérapie mais également pour pouvoir inscrire quiconque souhaitant créer librement dans le cadre et les créneaux horaires qui seraient proposés. Ce type de fonctionnement existe ailleurs et offre le double avantage de pouvoir à la fois dispenser des enseignements et accueillir en autonomie totale ou partielle des autodidactes passionnés de tous âges, ces derniers souvent freinés dans leur élan faute d’espace, de moyens ou d’émulation dans leur environnement privé.

Solidarité saintoise – Alain Joyeux

Cette possibilité de lieu culturel dont le cœur sera la création picturale devra être financièrement accessible au plus grand nombre (cotisation annuelle modique au même titre que les activités sportives) afin d’inciter la population à oser cette implication. La culture n’étant pas réservée à une « élite » (ou se croyant telle), un ATELIER D’ART POPULAIRE répond à cette nécessité d’une ouverture pour tous.

Un souhait :

Puissent nos élus, actuels et futurs, en cette veille d’élections municipales, entendre cet appel et prendre en considération ces propositions relativement faciles à mettre en œuvre.
Il s’agit simplement d’avoir la volonté politique et sociale d’accompagner notre communauté vers un
mieux vivre ensemble en faisant en sorte que ce beau slogan devienne réalité pour la satisfaction de toutes et de tous.

Alain Joyeux : Kurun

Publié par Raymond Joyeux sur proposition d’Alain Joyeux
16 février 2020

PS : Alain Joyeux expose actuellement ses œuvres au CITRUS LOUNGE BAR à Terre de Haut.
Vernissage le samedi 22 février à partir de 18 heures.

 

Cet article a été publié dans Artistes saintois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Culture et lien social à Terre-de-Haut

  1. Dario dit :

    Bonjour Raymond
    Félicitations à Alain Joyeux pour cette initiative. Les saintois de tous âges devraient en profiter. Que vaudrait une vie humaine sans art, sans littérature et sans sciences.

  2. raymondjoyeux dit :

    Mon cher Dario, ce n’est pas à toi que j’apprendrai la fameuse citation de Rabelais : « La sagesse ne peut pas entrer dans un esprit méchant, et science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » Merci pour ta grande ouverture d’esprit et tes encouragements à l’artiste.

  3. Dario dit :

    En observant aujourd’hui l’évolution du monde et notamment dans les manipulations de la science au profit de projets visant à exclure l’être humain de toute décision, on est déjà sur une ruine de l’âme. Rabelais avait déjà touché du doigt les questions qui se posent aujourd’hui pour exemple l’utilisation sans limite de l’IA dans nos vies.

  4. Dario dit :

    Cher Raymond, il n’y a pas si longtemps j’ai eu le plaisir de rencontrer lors d’une 1ere de ciné poésie au centre culturel russe une artiste peintre qui décline certaines scènes de l’idiot de Dostoïevski en tableaux magnifiques.Lors de mes vacances aux saintes je donnerai à Alain ces coordonnées.

Répondre à Dario Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s