Raz de marée à Terre-de-Haut

En cette période d’hivernage où nous subissons dans nos îles les caprices de la météo, (pluies, vents, raz de marée, dépressions, cyclones, ouragans), accompagnés parfois de terribles catastrophes, je vous propose ce poème de la poétesse guadeloupéenne Josée LATIVE. Institutrice et ancienne directrice d’école à Saint-Claude en Guadeloupe, elle a obtenu pour ce poème la Médaille d’argent au 8ème Grand Concours de l’Académie de Lutèce, à Paris en novembre 1976. (Sujet imposé : la mer.)

IMG_4333

Josée LATIVE interprétant un de ses poèmes – Année 1976

De ma fenêtre, je vois et j’admire
Les vagues qui viennent et se retirent,
Puis reviennent, dans un ultime bond,
Mourir lentement, sur le sable blond.

Brusquement, les lames se précipitent.
Elles avancent, reculent, hésitent,
Puis envahissent la petite baie,
Reculent encor, dressent une haie.

IMG_2156 (1)

Vague : Tableau d’Alain Joyeux

Les vagues se succèdent et déferlent ;
Elles se brisent et pleuvent en perles.
Les flots, soudain déchaînés, escaladent
Les dunes et retombent en cascades,

Puis charrient tout et tout sur leur passage.
Ensuite, ils ramènent sur la plage
Tout ce qu’ils ont pu arracher, racler
Au sein de l’océan bouleversé.

IMG_1249

Mer déchaînée et sargasses à Grand’Anse. Photo Alain Joyeux – Juin 2018

Maintenant c’est un vacarme infernal
Une danse endiablée ou un vrai bal
Aux tristes échos sonores, bruyants,
Une sarabande au rythme assourdissant.

Une vague affolée dans un éclat,
Se heurte à ma maison avec fracas.
le bourg s’affaire ; les embarcations
sont tirées avec mille précautions

IMG_2975

Raz de marée à Fond Curé, Terre-de-Haut – Photo Raymond Joyeux – Juin 2018

En pleine rue. Mais chacun s’inquiète
Et de sécurité il est en quête ;
Déjà notre sœur, la Martinique
Est dévastée. Prise de vraie panique,

retour de pêche (1)

Les embarcations sont tirées en pleine rue –  Photo Raymond Joyeux – 1974

Je quitte ma fenêtre. « Oh ! là! là!
Qu’adviendra-t-il donc de nous si Beulah *
Nous visite ? » Ainsi va ma pensée
Je suis très absorbée par cette idée.

Mais peu à peu, la mer en furie se calme
Les cocotiers joyeux bercent leurs palmes.
Vers le soir, les eaux redevenues sages,
Se retirent en laissant sur la plage

IMG_3747

Le beau temps revenu, « les cocotiers joyeux bercent leurs palmes « – Ph R. Joyeux 2018

Un amas de débris hétéroclites
Et de ce raz de marée on a vite
Oublié les dégâts. La vie reprend
Son cours normal, sans grands incidents,

Dans la belle île de Terre-de-Haut
Dont on pourrait dire « Toujours plus haut ! »

Josée LATIVE

* Beulah : violent cyclone qui détruisit la Martinique en 1967

Ce texte est extrait d’une brochure syndicale de l’Enseignement public
de Guadeloupe, datée de l’année scolaire 1976 -77

IMG_4188

 Je vous souhaite à tous des vacances reposantes et méditatives à l’exemple de cet impassible pélican – Photo de Raymond Joyeux prise à Terre-de-Haut en Juin 2018

Cet article a été publié dans Littérature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Raz de marée à Terre-de-Haut

  1. Alain Thouret dit :

    Très joli, on s’y croirait. Bonnes vacances Raymond.

    • raymondjoyeux dit :

      Merci Alain pour ton commentaire. En Bourgogne pour quelques jours avant une escapade de 2 semaines en Irlande, je te souhaite à toi aussi et à ton épouse un bel été, peut-être dans ta Bretagne natale, cette belle région que j’apprécie.

      • Alain Thouret dit :

        L’Irlande , voilà un pays magnifique. Dublin et ses alentours montagneux, des irlandais accueillants…J’ai aimé.

  2. Dario dit :

    Très joli poème. Je ne me souviens pas de cette institutrice à Terre de Haut dans les années 70.
    Par contre la photo intitulée « Les embarcations sont tirées en pleine rue – Photo Raymond Joyeux – 1974 » ça oui ! j’ai des souvenirs de ces moments où on voit bien que l’Union fait la force.
    Bonnes vacances.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s