Environnement : reconstitution du récif corallien à Terre-de-Haut

Le collège de Gourdeliane s’implique

Les Saintois n’ont pas manqué d’observer en novembre dernier et en ce mois de janvier 2018 la présence sur leur littoral durant plusieurs jours de jeunes garçons et filles s’affairant autour d’une étrange structure flottante qu’ils ont remorquée au large et mouillée non loin de l’îlet à Cabris. Ce n’étaient tout simplement que les élèves d’une classe de 3ème du collège de Gourdeliane à Baie-Mahault qui se sont investis depuis deux ans dans la préservation des coraux dans le cadre d’une opération intitulée Kay an nou. Cette opération qui a pour mission la sauvegarde et la reconstitution de nos récifs coralliens s’inscrit elle-même dans un projet national plus global initié par la Fondation C.GÉNIAL.

30bb21_c7bee1dd7a1340ba9952f92c9dd6b126mv2_d_6016_4000_s_4_2-730x410

Qu’est-ce que la Fondation C.Génial ?

Créée en 2006 par des entreprises et le soutien du Ministère de la Recherche, la Fondation C.Génial a pour mission de promouvoir les sciences et les technologies, et les métiers qui y sont associés. Elle œuvre également au rapprochement entre le monde de l’entreprise et celui de l’éducation pour faire face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Voici comment cette fondation définit elle-même sa mission et ses objectifs :

Nos objectifs sont multiples et complémentaires :

– Promouvoir les métiers scientifiques et techniques et mieux faire connaître leur intérêt et leur diversité
– Susciter des vocations scientifiques, chez les filles et chez les garçons.
– Développer des échanges entre la jeunesse et le milieu de la science et de l’entreprise.
– Impliquer ingénieurs et techniciens des entreprises dans la mise en valeur de leurs métiers.
– Illustrer l’enseignement des sciences au collège et au lycée avec des exemples d’applications en entreprise.
– Informer les jeunes sur les grands enjeux de société liés à l’avancée des sciences et des technologies.
Grâce à l’engagement des professionnels du monde de l’enseignement et de l’entreprise, nous mettons en place plusieurs actions phares :

Nos valeurs

ENGAGEMENT dans des actions à vocation sociétale. Cet engagement sociétal est teinté de pragmatisme car nous nous investissons pleinement chaque jour pour mener à bien notre mission.
GÉNÉROSITÉ qui est notre leitmotiv. Cette générosité s’exprime à la fois par le temps consacré à nos actions, le bénévolat et par les contributions financières qui nous sont essentielles afin d’accroître notre développement.
ENTHOUSIASME pour aider les jeunes à comprendre le monde d’aujourd’hui et de demain en leur donnant le goût des sciences et des technologies. C’est par cet enthousiasme communicatif que nous assurons la pérennisation de nos actions.
OUVERTURE sur le monde scientifique et technique qui se traduit par une transmission de compétences et de savoir-faire envers les jeunes et leurs enseignants.

DOSSIER DE PRESSE PARIS - copie (glissé(e)s) 3 (1)

Un partenariat fort avec l’Éducation nationale

L’ensemble des actions de la Fondation se fait en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale. Une convention-cadre a été signée en 2011 et a été renouvelée en 2014, puis en 2017 afin de développer nos actions au sein de l’Éducation nationale. Cette étroite collaboration se traduit notamment par un travail actif entre la Fondation et le dispositif ministériel « Sciences à l’école ».

Remorquage à l’Îlet à Cabris – Photo Raymond Joyeux – novembre 2017

Concours

images-1«Sciences à l’École» et la Fondation C.Génial pilotent et organisent le « concours C.Génial », concours scientifique national pour les collégiens et les lycéens. Le « concours C.Génial », qui se décline en « C.Génial-collège » et « C.Génial-lycée », est destiné à promouvoir les sciences et s’adresse aux élèves de collèges et lycées.
Il s’agit pour les élèves participants de présenter un projet scientifique conduit en équipe. Après une première étape de sélection, toutes les équipes finalistes se retrouvent pour la finale nationale. Pour la session 2018, la finale aura lieu à Toulouse, à la Cité de l’Espace.

Objectifs

Le « concours C.Génial » invite les collégiens et les lycéens à présenter en équipe un projet innovant. Est attendue une démarche de projet scientifique interdisciplinaire (mathématiques,  physique, chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie…) et associant si possible l’enseignement professionnel et les enseignements généraux dans le cas des projets présentés par des équipes de lycées professionnels.

Le Collège de Gourdeliane :
vainqueur académique du concours C.Génial

Pour la troisième fois le collège de Gourdeliane a remporté le 1er prix de la finale académique de ce concours scientifique. « Cette année nous avons présenté un projet innovant intitulé « KAY AN NOU ». Il s’agit là de proposer une réponse au problème du blanchissement des coraux. Après avoir réalisé des recherches, des expériences, et fabriqué des maquettes et prototypes en classe, ce dispositif artificiel a été implanté par les 27 élèves de la 3ème D à l’Îlet à Cabrit aux Saintes au mois de janvier. Un reportage de Guadeloupe 1ère a d’ailleurs couvert l’événement. Vous pourrez, si vous le désirez, observer à l’Îlet à Cabrit les structures immergées repérables par la bouée en surface ainsi que le panneau d’information fixé sur l’Îlet ». (Dossier de presse Collège de Gourdeliane)

HELP pour l’exposition internationale de Sciences au Luxembourg

Suite à leur premier prix au concours national de Sciences C.Génial, les élèves du Collège de Gourdeliane seront les seuls représentants de la France à l’exposition internationale de Sciences qui se déroulera au Luxembourg fin mars 2018. Malheureusement seuls 3 élèves et un professeur sont pris en charge par les organisateurs pour la finale nationale à Paris qui aura lieu du 18 au 20 mai 2018. Pour qu’un maximum d’élèves de cette classe qui se sont impliqués dans ce projet puissent partir à Paris soutenir leurs camarades, comme c’est le cas pour les élèves des autres académies de l’Hexagone, 6000 € sont nécessaires. Aussi les responsables du projet KAY AN NOU lancent un appel aux dons afin de récolter les fonds nécessaires. Si vous souhaitez y participer, cliquez sur le lien ci-dessous. Par votre obole, vous aurez contribué à soutenir et encourager ces élèves pour leur implication méritoire dans la sauvegarde de notre environnement. (Site Collège de Gourdeliane)

https://www.leetchi.com/c/projets-de-fse-gourdeliane􏰊􏰖􏰇􏰢􏰩􏰉􏰑􏰒􏰞􏰇􏰖􏰂􏰇􏰅􏰆􏰇􏰝􏰘􏰗􏰝􏰗􏰢􏰆􏰘􏰇􏰟􏰦􏰆􏰇􏰘􏰀􏰝􏰗􏰦􏰢􏰆􏰇􏰉􏰟􏰇􏰝􏰘􏰗􏰃􏰖􏰌􏰓􏰆􏰇􏰅􏰟􏰇􏰃􏰖􏰉􏰦􏰎􏰔􏰒􏰢􏰢􏰆􏰓􏰆􏰦􏰞􏰇􏰅􏰆􏰢􏰇􏰎􏰗􏰘􏰉􏰟􏰠􏰪􏰇􏰁􏰝􏰘􏰌􏰢􏰇􏰉􏰚􏰗􏰒􏰘􏰇 􏰟􏰔􏰎􏰗􏰓􏰚􏰔􏰇􏰀􏰐􏰚􏰇􏰟􏰐􏰌􏰖􏰐􏰟􏰌􏰖􏰐􏰚􏰡􏰇􏰀􏰐􏰚􏰇􏰐􏰤􏰢􏰔􏰟􏰓􏰐􏰜􏰌􏰐􏰚􏰡􏰇􏰐􏰠􏰇􏰒􏰎􏰆􏰟􏰓􏰞􏰙􏰔􏰇􏰀􏰐􏰚􏰇􏰝􏰎􏰞􏰙􏰐􏰠􏰠􏰐􏰚􏰇􏰐􏰠􏰇􏰢􏰟􏰘􏰠􏰘􏰠􏰫􏰢􏰐􏰚􏰇􏰐􏰜􏰇􏰌􏰗􏰎􏰚􏰚􏰐􏰡􏰇􏰌􏰐􏰇 􏰀􏰓􏰚􏰢􏰘􏰚􏰓􏰠􏰓􏰒􏰇􏰎􏰟􏰠􏰓􏰒􏰓􏰌􏰓􏰐􏰗􏰇􏰎􏰇􏰔􏰠􏰔􏰇􏰓􏰝􏰢􏰗􏰎􏰜􏰠􏰔􏰇􏰢􏰎􏰟􏰇􏰗􏰐􏰚􏰇􏰬􏰭􏰇􏰔􏰗􏰑􏰛􏰐􏰚􏰇􏰀􏰐􏰇􏰗􏰎􏰇􏰮􏰑􏰝􏰐􏰇􏰍􏰇􏰂􏰇􏰖􏰩􏰒􏰖􏰆􏰞􏰇􏰂􏰇􏰄􏰉􏰃􏰘􏰒􏰞􏰇􏰉􏰟􏰠􏰇􏰋􏰉􏰒􏰦􏰞􏰆􏰢􏰇􏰉􏰟􏰇 􏰝􏰘􏰓􏰚􏰇􏰀􏰐􏰇􏰦􏰎􏰜􏰛􏰓􏰐􏰟􏰥􏰇􏰂􏰜􏰇􏰟􏰐􏰢􏰘􏰟􏰠􏰎􏰕􏰐􏰇􏰀􏰐􏰇􏰍􏰙􏰎􏰀􏰐􏰗􏰘􏰙􏰢􏰐􏰇􏰣􏰑􏰟􏰐􏰇􏰉􏰇􏰅􏰩􏰉􏰒􏰖􏰖􏰆􏰟􏰘􏰢􏰇􏰎􏰗􏰟􏰚􏰆􏰘􏰞􏰇􏰖􏰩􏰀􏰚􏰌􏰦􏰆􏰓􏰆􏰦􏰞􏰪􏰇 􏰏􏰗􏰟􏰢􏰇􏰝􏰗􏰟􏰘􏰘􏰆􏰙􏰇􏰢􏰒􏰇􏰚􏰗􏰟􏰢􏰇􏰖􏰆􏰇􏰅􏰀􏰢􏰒􏰘􏰆􏰙􏰇􏰗􏰃􏰢􏰆􏰘􏰚􏰆􏰘􏰇􏰂􏰇􏰖􏰩􏰒􏰖􏰆􏰞􏰇􏰂􏰇􏰄􏰉􏰃􏰘􏰒􏰞􏰇􏰖􏰆􏰢􏰇􏰢􏰞􏰘􏰟􏰎􏰞􏰟􏰘􏰆􏰢􏰇􏰒􏰓􏰓􏰆􏰘􏰑􏰀􏰆􏰢􏰇􏰘􏰆􏰝􏰀􏰘􏰉􏰃􏰖􏰆􏰢􏰇􏰝􏰉􏰘􏰇

􏰖􏰉􏰇􏰃􏰗􏰟􏰀􏰆􏰇􏰆􏰦􏰇􏰢􏰟􏰘􏰐􏰉􏰎􏰆􏰇􏰉􏰒􏰦􏰢􏰒􏰇􏰜􏰟􏰆􏰇􏰖􏰆􏰇􏰝􏰉􏰦􏰦􏰆􏰉􏰟􏰇􏰅􏰩􏰒􏰦􏰐􏰗􏰘􏰓􏰉􏰞􏰒􏰗􏰦􏰇􏰐􏰒􏰠􏰀􏰇􏰢􏰟􏰘􏰇􏰖􏰩􏰒􏰖􏰆􏰞􏰪􏰇 􏰉􏰐􏰙􏰗􏰚􏰇􏰮􏰇􏰔􏰗􏰑􏰛􏰐􏰚􏰇􏰐􏰠􏰇􏰙􏰜􏰇􏰢􏰟􏰘􏰒􏰐􏰚􏰚􏰐􏰙􏰟􏰇􏰚􏰘􏰜􏰠􏰇􏰢􏰟􏰓􏰚􏰇􏰐􏰜􏰇􏰌􏰖􏰎􏰟􏰕􏰐􏰇􏰢􏰎􏰟􏰇􏰗􏰐􏰚􏰇􏰘􏰟􏰕􏰎􏰜􏰓􏰚􏰎􏰠􏰐􏰙􏰟􏰚􏰇􏰢􏰘􏰙􏰟􏰇􏰗􏰎􏰇􏰒􏰓􏰜􏰎􏰗􏰐􏰇􏰜􏰎􏰠􏰓􏰘􏰜􏰎􏰗􏰐􏰇 􏰅􏰇􏰏􏰎􏰟􏰓􏰚􏰇􏰞􏰙􏰓􏰇􏰎􏰙􏰟􏰎􏰇􏰗􏰓􏰐􏰙􏰇􏰀􏰙􏰇􏰣􏰯􏰇􏰎􏰙􏰇􏰬􏰰􏰇􏰝Quant à nous, nous ne saurons que trop  remercier et féliciter ces collégiens de la 3ème D de Gourdeliane, ainsi que leurs professeurs, pour leur projet de reconstitution des coraux en danger et leur adressons tous nos souhaits de succès pour la finale dans l’Hexagone en mai prochain !

Panneau d’information sur le projet à Terre-de-Haut – Photo R.Joyeux

Rectificatif

Les responsables du projet KAY AN NOU du collège de Gourdeliane m’ont apporté les précisions suivantes concernant cette opération que je m’empresse de vous communiquer avec toutes mes excuses pour les erreurs contenues dans la chronique initiale :

1 – Ce n’est pas la Fondation CGénial qui a initié le projet concerné, mais les enseignants avec les élèves et ce n’est qu’après que nous avons présenté notre projet au concours Génial académique.
2 – L’exposition au Luxembourg se fait les 23 et 24 mars, aussi nous partons le mercredi 21 mars.
Merci de prendre note de ce rectificatif
􏰏􏰘􏰙􏰟􏰇􏰗􏰎􏰇􏰠􏰟􏰘􏰓􏰚􏰓􏰑􏰝􏰐􏰇􏰒􏰘􏰓􏰚􏰡􏰇􏰜􏰘􏰠􏰟􏰐􏰇􏰌􏰘􏰗􏰗􏰑􏰕􏰐􏰇􏰎􏰇􏰟􏰐􏰝􏰢􏰘􏰟􏰠􏰔􏰇􏰗􏰐􏰇􏰣􏰐􏰟􏰇􏰢􏰟􏰓􏰤􏰇􏰀􏰐􏰇􏰗􏰎􏰇􏰒􏰓􏰜􏰎􏰗􏰐􏰇􏰎􏰌􏰎􏰀􏰔􏰝􏰓􏰞􏰙􏰐􏰇􏰀􏰐􏰇􏰌􏰐􏰇 􏰌􏰘􏰜􏰌􏰘􏰙􏰟􏰚􏰇􏰚􏰌􏰓􏰐􏰜􏰠􏰓􏰒􏰓􏰞􏰙􏰐􏰥􏰇􏰄􏰐􏰠􏰠􏰐􏰇􏰎􏰜􏰜􏰔􏰐􏰇􏰜􏰘􏰙􏰚􏰇􏰎􏰛􏰘􏰜􏰚􏰇􏰢􏰟􏰔􏰚􏰐􏰜􏰠􏰔􏰇􏰙􏰜􏰇􏰢􏰟􏰘􏰦􏰐􏰠􏰇􏰓􏰜􏰜􏰘􏰛􏰎􏰜􏰠􏰇􏰓􏰜􏰠􏰓􏰠􏰙􏰗􏰔􏰇􏰧􏰇􏰊􏰁􏰃􏰇􏰁􏰈􏰇 􏰈􏰋􏰂􏰇􏰨􏰥􏰇 􏰊􏰖􏰇􏰢􏰩􏰉􏰑􏰒􏰞􏰇􏰖􏰂􏰇􏰅􏰆􏰇􏰝􏰘􏰗􏰝􏰗􏰢􏰆􏰘􏰇􏰟􏰦􏰆􏰇􏰘􏰀􏰝􏰗􏰦􏰢􏰆􏰇􏰉􏰟􏰇􏰝􏰘􏰗􏰃􏰖􏰌􏰓􏰆􏰇􏰅􏰟􏰇􏰃􏰖􏰉􏰦􏰎􏰔􏰒􏰢􏰢􏰆􏰓􏰆􏰦􏰞􏰇􏰅􏰆􏰢􏰇􏰎􏰗􏰘􏰉􏰟􏰠􏰪􏰇􏰁􏰝􏰘􏰌􏰢􏰇􏰉􏰚􏰗􏰒􏰘􏰇 􏰟􏰔􏰎􏰗􏰓􏰚􏰔􏰇􏰀􏰐􏰚􏰇􏰟􏰐􏰌􏰖􏰐􏰟􏰌􏰖􏰐􏰚􏰡􏰇􏰀􏰐􏰚􏰇􏰐􏰤􏰢􏰔􏰟􏰓􏰐􏰜􏰌􏰐􏰚􏰡􏰇􏰐􏰠􏰇􏰒􏰎􏰆􏰟􏰓􏰞􏰙􏰔􏰇􏰀􏰐􏰚􏰇􏰝􏰎􏰞􏰙􏰐􏰠􏰠􏰐􏰚􏰇􏰐􏰠􏰇􏰢􏰟􏰘􏰠􏰘􏰠􏰫􏰢􏰐􏰚􏰇􏰐􏰜􏰇􏰌􏰗􏰎􏰚􏰚􏰐􏰡􏰇􏰌􏰐􏰇 􏰀􏰓􏰚􏰢􏰘􏰚􏰓􏰠􏰓􏰒􏰇􏰎􏰟􏰠􏰓􏰒􏰓􏰌􏰓􏰐􏰗􏰇􏰎􏰇􏰔􏰠􏰔􏰇􏰓􏰝􏰢􏰗􏰎􏰜􏰠􏰔􏰇􏰢􏰎􏰟􏰇􏰗􏰐􏰚􏰇􏰬􏰭􏰇􏰔􏰗􏰑􏰛􏰐􏰚􏰇􏰀􏰐􏰇􏰗􏰎􏰇􏰮􏰑􏰝􏰐􏰇􏰍􏰇􏰂􏰇􏰖􏰩􏰒􏰖􏰆􏰞􏰇􏰂􏰇􏰄􏰉􏰃􏰘􏰒􏰞􏰇􏰉􏰟􏰠􏰇􏰋􏰉􏰒􏰦􏰞􏰆􏰢􏰇􏰉􏰟􏰇 􏰝􏰘􏰓􏰚􏰇􏰀􏰐􏰇􏰦􏰎􏰜􏰛􏰓􏰐􏰟􏰥􏰇􏰂􏰜􏰇􏰟􏰐􏰢􏰘􏰟􏰠􏰎􏰕􏰐􏰇􏰀􏰐􏰇􏰍􏰙􏰎􏰀􏰐􏰗􏰘􏰙􏰢􏰐􏰇􏰣􏰑􏰟􏰐􏰇􏰉􏰇􏰅􏰩􏰉􏰒􏰖􏰖􏰆􏰟􏰘􏰢􏰇􏰎􏰗􏰟􏰚􏰆􏰘􏰞􏰇􏰖􏰩􏰀􏰚􏰌􏰦􏰆􏰓􏰆􏰦􏰞􏰪􏰇 􏰏􏰗􏰟􏰢􏰇􏰝􏰗􏰟􏰘􏰘􏰆􏰙􏰇􏰢􏰒􏰇􏰚􏰗􏰟􏰢􏰇􏰖􏰆􏰇􏰅􏰀􏰢􏰒􏰘􏰆􏰙􏰇􏰗􏰃􏰢􏰆􏰘􏰚􏰆􏰘􏰇􏰂􏰇􏰖􏰩􏰒􏰖􏰆􏰞􏰇􏰂􏰇􏰄􏰉􏰃􏰘􏰒􏰞􏰇􏰖􏰆􏰢􏰇􏰢􏰞􏰘􏰟􏰎􏰞􏰟􏰘􏰆􏰢􏰇􏰒􏰓􏰓􏰆􏰘􏰑􏰀􏰆􏰢􏰇􏰘􏰆􏰝􏰀􏰘􏰉􏰃􏰖􏰆􏰢􏰇􏰝􏰉􏰘􏰇 􏰖􏰉􏰇􏰃􏰗􏰟􏰀􏰆􏰇􏰆􏰦􏰇􏰢􏰟􏰘􏰐􏰉􏰎􏰆􏰇􏰉􏰒􏰦􏰢􏰒􏰇􏰜􏰟􏰆􏰇􏰖􏰆􏰇􏰝􏰉􏰦􏰦􏰆􏰉􏰟􏰇􏰅􏰩􏰒􏰦􏰐􏰗􏰘􏰓􏰉􏰞􏰒􏰗􏰦􏰇􏰐􏰒􏰠􏰀􏰇􏰢􏰟􏰘􏰇􏰖􏰩􏰒􏰖􏰆􏰞􏰪􏰇 􏰉􏰐􏰙􏰗􏰚􏰇􏰮􏰇􏰔􏰗􏰑􏰛􏰐􏰚􏰇􏰐􏰠􏰇􏰙􏰜􏰇􏰢􏰟􏰘􏰒􏰐􏰚􏰚􏰐􏰙􏰟􏰇􏰚􏰘􏰜􏰠􏰇􏰢􏰟􏰓􏰚􏰇􏰐􏰜􏰇􏰌􏰖􏰎􏰟􏰕􏰐􏰇􏰢􏰎􏰟􏰇􏰗􏰐􏰚􏰇􏰘􏰟􏰕􏰎􏰜􏰓􏰚􏰎􏰠􏰐􏰙􏰟􏰚􏰇􏰢􏰘􏰙􏰟􏰇􏰗􏰎􏰇􏰒􏰓􏰜􏰎􏰗􏰐􏰇􏰜􏰎􏰠􏰓􏰘􏰜􏰎􏰗􏰐􏰇 􏰅􏰇􏰏􏰎􏰟􏰓􏰚􏰇􏰞􏰙􏰓􏰇􏰎􏰙􏰟􏰎􏰇􏰗􏰓􏰐􏰙􏰇􏰀􏰙􏰇􏰣􏰯􏰇􏰎􏰙􏰇􏰬􏰰􏰇􏰝􏰎􏰓􏰥􏰇 􏰄􏰆􏰝􏰆􏰦􏰅􏰉􏰦􏰞􏰫􏰇􏰦􏰗􏰟􏰢􏰇􏰢􏰗􏰟􏰔􏰉􏰒􏰞􏰗􏰦􏰢􏰇􏰜􏰟􏰩􏰟􏰦􏰇􏰓􏰉􏰠􏰒􏰓􏰟􏰓􏰇􏰅􏰩􏰀􏰖􏰌􏰚􏰆􏰢􏰇􏰅􏰆􏰇􏰎􏰆􏰞􏰞􏰆􏰇􏰎􏰖􏰉􏰢􏰢􏰆􏰇􏰜􏰟􏰒􏰇􏰢􏰆􏰇􏰢􏰗􏰦􏰞􏰇􏰒􏰓􏰝􏰖􏰒􏰜􏰟􏰀􏰢􏰇 􏰅􏰉􏰦􏰢􏰇􏰎􏰆􏰇􏰝􏰘􏰗􏰕􏰆􏰞􏰇􏰝􏰟􏰒􏰢􏰢􏰆􏰇􏰝􏰉􏰘􏰞􏰒􏰘􏰇􏰉􏰟􏰢􏰢􏰒􏰇􏰂􏰇􏰈􏰉􏰘􏰒􏰢􏰇􏰢􏰗􏰟􏰞􏰆􏰦􏰒􏰘􏰇􏰖􏰆􏰟􏰘􏰢􏰇􏰎􏰉􏰓􏰉􏰘􏰉􏰅􏰆􏰢􏰇􏰎􏰗􏰓􏰓􏰆􏰇􏰎􏰩􏰆􏰢􏰞􏰇􏰖􏰆􏰇􏰎􏰉􏰢􏰇􏰝􏰗􏰟􏰘􏰇􏰖􏰆􏰢􏰇 􏰀􏰖􏰌􏰚􏰆􏰢􏰇􏰅􏰆􏰢􏰇􏰉􏰟􏰞􏰘􏰆􏰢􏰇􏰉􏰎􏰓􏰒􏰆􏰢􏰇􏰅􏰆􏰇􏰖􏰩􏰔􏰆􏰠􏰉􏰑􏰗􏰦􏰆Les informations sur C.Génial sont tirées du site de la Fondation du même nom. Celles sur le projet KAY AN NOU ainsi que les photos, autres que les nôtres, proviennent du site du collège de Gourdeliane de Baie-Mahault et du dossier de presse que nous a aimablement communiqué M. Olivier DUNO que nous remercions vivement pour sa précieuse coopération.

Raymond Joyeux

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Environnement : reconstitution du récif corallien à Terre-de-Haut

  1. Luc federmeyer dit :

    Bravo Magnifique projet!!

  2. dolly dit :

    Bravo très bonne initiative et un très beau projet pour le récif corallien, félicitations aux jeunes

  3. Duval Michel dit :

    L’aspect scientifique de ce projet des collégiennes de Gourdeliane, qui vise à mieux comprendre les facteurs favorisant la formation des coraux, est sympathique et intéressant.

    Par contre, sa prétention de vouloir ainsi « sauvegarder l’environnement » est un brin démagogique et ressemble plutôt à une opération de communication de nos édiles locaux et nationaux, pour nous faire croire qu’ils s’en occupent, ne vous inquiétez pas !

    Ce n’est pas ce projet qui y parviendra. Il s’adresse en effet aux symptômes (la disparition des récifs coralliens autour de nos îles) et non pas à leurs causes (notre surconsommation locale et touristique, la surpêche, les rejets des déchets en mer, les voyages en avion, le réchauffement global, etc). C’est nous qui en sommes directement responsables, mais pas prêts à le reconnaître et à abandonner ne serait-ce qu’une partie de notre confort, sous divers prétextes comme de « créer des emplois pour nos jeunes ».

    Le principe des récifs de coraux artificiels ne tient pas la route. Ils ne résisteront pas davantage que les naturels à notre surconsommation, et encore moins aux prochains ouragans !

    Au mieux, comme à Miami, ils serviront à attirer quelques touristes plongeurs de plus, qui contribueront encore davantage à la surconsommation de l’île !

  4. Luc Federmeyer dit :

    Bravo, cette belle initiative pourrait s’inscrire dans le dispositif AME aire marine éducative !

  5. Duval Michel dit :

    On vient d’avoir un bel exemple du double langage de nos dirigeants nationaux et régionaux, qui d’un côté prétendent faire tout ce qu’ils peuvent pour préserver l’environnement, comme implanter des récifs coralliens artificiels à TdH, et de l’autre, de façon semi-cachée, viennent d’autoriser, par le décret du 2 fév 2018, les opérateurs pétroliers à exploiter leurs concessions (pétrole et gaz) au large de la Guadeloupe, de la Martinique et des autres territoires d’outre-mer, en vertu (si l’on ose dire) de la loi d’orientation de déc 2000 (Canard Enchaîné, 7 mars 2018, « Hulot et la fin du pétrole : des promesses et du bidon »)..

    Cela augure mal pour l’avenir des massifs coralliens des Saintes, naturels ou artificiels, les fuites de pétrole étant courantes dans ces types d’exploitation, par exemple dans le Golfe du Mexique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s