Mini concert à Terre-de-Haut

Un ensemble vocal venu de Franche-Comté

orguesLe jeudi 23 février à 16 heures, l’ensemble vocal Chœur Opus 39 se produisait en l’église de Terre-de-Haut sous la direction de Christian Bacheley, en présence d’un public clairsemé mais attentif et sous le charme. C’est à l’initiative des Orgues de Guadeloupe, Association musicale bien connue, présidée par Joël GUSTAVE dit DUFLO, que cette chorale a été invitée dans le cadre du deuxième Festival International d’Orgues de l’association. « Festival qui promet, selon le mot de son président, de grands moments d’émotion autour de la musique où nous l’espérons tous nos amis mélomanes et néophytes trouveront leur compte. »  Ce  fut sans conteste le cas aux Saintes ce jeudi où ce type de manifestation plutôt rare chez nous, avouons-le, mérite d’être davantage signalé et encouragé par une assistance plus fournie afin d’inciter les organisateurs à nous rendre visite plus souvent pour le plus grand bonheur des amateurs saintois et visiteurs de musique et de chant.

orgue-1

Le Chœur Opus 39

Créé en 1991 à l’initiative de Christian Bacheley, le Chœur Opus 39 est un ensemble mixte réunissant une cinquantaine de choristes amateurs de la région d’Arbois. Il a pour vocation d’interpréter des œuvres majeures puisées dans le répertoire de musiques sacrées, seul ou en association avec des orchestres et des artistes lyriques : Credo et Gloria de Vivaldi, Missa Criolla de Ramirez, Carmina Burana de Carl Orff, Requiem de Mozart, Petite Messe solennelle de Rossini, Musique pour les Funérailles de la reine Mary de Purcell, Requiem de Fauré, Oratorio de Noël de Saint-Saëns, Te Deum et Messe de Minuit de M-A. Charpentier, Deutsche Messe de Schubert, Requiem de Michaël Haydn…
Le Chœur Opus 39 a également le goût du voyage. Il s’est déplacé aux Etats-Unis (Iowa et Wisconsin) en 2008, puis à Prague en 2011, à Barcelone en avril 2013 et enfin en Guadeloupe en février 2017.

orgue-2

Christian Bacheley,
organiste, pianiste et chef de chœur

img_9924-copieAprès avoir commencé l’étude de l’orgue à Besançon, Christian Bacheley est admis au Conservatoire de Lyon. Poursuivant son parcours musical comme Directeur de l’EMM d’Arbois de 1983 à 2015, puis comme titulaire de l’orgue de l’église Saint-Just de cette ville depuis 1985, il fonde en 1991 le Chœur 0pus 39 qui nous rend visite aujourd’hui. Organiste et pianiste soliste, il est aussi souvent amené à accompagner chanteurs et instrumentistes dans un art qu’il affectionne particulièrement. Sa carrière de concertiste lui permet de jouer en récital ou avec diverses formations instrumentales et vocales, en France et à l’étranger. À Paris, il a donné des concerts à la cathédrale Notre-Dame, en l’église de la Trinité et à la chapelle de la Salpétrière. Directeur artistique du « Festival International d’Orgue d’Arbois », il s’est produit en France dans divers festivals renommés : Bourges, Carcassonne, Mougins… En 2012, il a donné cinq récitals au Canada et s’est produit entre autres en Suisse, Allemagne, Pologne, Angleterre, Italie…

Le concert de Terre-de-Haut :
de Mozart à Léonard Cohen

Ce jeudi 23 février, le public présent en l’église de Terre-de-Haut a pu apprécier un programme de choix, raccourci cependant par la nécessité de reprendre la navette de Trois-Rivières à 17 heures. En un peu moins d’une heure cependant les choristes de Chœur Opus 39 nous ont gratifiés de l’Ave Verum de Mozart, d’un ensemble d’œuvres de John Rutter, du Notre Père de Duruflé, du Benedictus de Jacob De Haan, de File la laine de Robert Marcy et Marcel Corneloup, des Saltimbanques de Guillaume Apollinaire et Louis Bessières, de l’Alleluia enfin de Léonard Cohen. Pour ce dernier chant très applaudi, l’ensemble « À Cœur d’Hommes » de Guadeloupe s’est joint aux choristes d’Artois, ajoutant ainsi une note créole à la prestation de nos amis de Franche Comté.

orgue-4

Un grand remerciement aux organisateurs et aux interprètes

En terminant cette chronique, nous nous permettons de nous faire le porte-parole de l’assistance de ce jeudi 23 février 2017 à Terre-de-Haut pour remercier chaleureusement les organisateurs de ce mini-concert en la personne de M. Joël Gustave dit Duflo, Président des Amis de L’Orgue de Guadeloupe et du Festival, les interprètes francs-comtois de Chœur Opus 39 et leur directeur, M. Christian Bacheley. Nous leur souhaitons un franc succès dans la poursuite de leur programme d’interprétation à travers la Guadeloupe : à savoir le vendredi 24 février en l’église Notre Dame du Mont Carmel et le samedi 25 en l’église Saint Dominique de Baillif. Puissent-ils garder de leur tournée en Guadeloupe continentale et aux Saintes un excellent souvenir avec le projet d’y revenir pour le plus grand bonheur des mélomanes antillais.

L'assistance après le concert

L’assistance après le concert

Raymond Joyeux
avec mes remerciements à M. Gustave Dit Duflo pour le programme du festival et du concert ; à M. Bacheley pour la notice concernant sa carrière et le parcours de Chœur Opus 39.

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s