Terre-de-Haut : la SNSM fait du bon boulot

Une efficacité incontestable

Enseigne de la SNSM. Ph R. Joyeux

Enseigne de la SNSM. Ph R. Joyeux

Le quotidien France-Antilles Guadeloupe a publié le vendredi 8 janvier dernier un intéressant reportage sur les activités de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) basée à Terre-de-Haut et dirigée par Éric Gélinet. Opérationnelle depuis 2007 et dotée d’une unité quelque peu vieillie aujourd’hui, acquise d’occasion en 2013, la station des Saintes a secouru en quatre ans de service bénévole pas moins de 208 personnes en difficulté. Ce qui a nécessité près de 50 sorties en mer et de 71 transports sanitaires. En dépit de ces incontestables succès, son président estime que, vu l’augmentation régulière des interventions, la vedette en service actuellement mériterait d’être remplacée par une unité plus performante, permettant des interventions plus rapides, à des distances toujours plus éloignées de sa base. N’empêche que, face au travail accompli par Éric Gélinet et son équipage, on ne peut que s’incliner devant l’efficacité de cette station de sauvetage en mer et féliciter ses responsables pour leur action hautement humanitaire et désintéressée.

La vedette de la SNSM, en rouge au milieu des voiliers - Ph R. joyeux

La vedette de la SNSM, en rouge et bleu au milieu des plaisanciers – Ph. R. joyeux

Une formation permanente et des entraînements réguliers

L'équipage de la SNSM en formation. Ph R.Joyeux

L’équipage de la SNSM en formation. Photo R.Joyeux

La clé du succès de ces hommes au service des marins, plaisanciers et professionnels de la mer, n’est pas une simple question de matériel performant, de disponibilité et de bonne volonté. Dans un domaine où chaque geste compte, non seulement en matière de navigation et de compétences maritimes, mais surtout en matière de soins et de premiers secours à d’éventuels blessés, les 12 hommes d’équipage de la SNSM – se relayant en alternance – et leur patron sont astreints à une formation quasi permanente et à des exercices réguliers en mer, le plus souvent en opération conjointe avec l’hélicoptère de la protection civile, susceptible d’avoir à hélitreuiller un blessé grave pour une hospitalisation d’urgence sur la Guadeloupe.

Départ pour des exercices en mer- Ph R. Joyeux

Départ pour des exercices en mer- Photo R. Joyeux

Plus d’un siècle et demi d’équipements sanitaires

Depuis 1853, date à laquelle existaient à Terre-de-Haut un hôpital militaire et une infirmerie tenus par les sœurs de Saint-Paul, (voir chronique du 27 novembre 2013 : https://raymondjoyeux.com/2013/11/27/evolution-des-services-de-sante-aux-saintes-de-1853-a-nos-jours/), notre commune a connu des hauts et des bas en matière d’équipements sanitaires et de personnels de santé. Surtout des bas après la fermeture de l’hôpital et le départ de la garnison en 1903. Mais progressivement, avec l’ouverture en 1951 du Dispensaire départemental toujours opérationnel, et de l’installation sur place d’une pharmacie, de divers cabinets médicaux, de dentistes, d’infirmiers libéraux et de masseurs-kinésithérapeutes, on peut dire que nous sommes globalement bien dotés en matière d’équipements et de personnels médicaux et paramédicaux. Auxquels il faut ajouter la présence sur notre territoire isolé d’un SAMU, d’un service d’incendie, d’une HAD, (Hospitalisation À Domicile), d’un hélicoptère de la protection civile pour les évacuations d’urgence et, enfin, depuis 2012, d’une station de Sauvetage en Mer, sujet de notre chronique.

Hélicoptère Dragon de la protection civile basée en Guadeloupe - Ph. R. Joyeux

Hélicoptère de la protection civile basé en Guadeloupe, en opération aux Saintes – Ph. R. Joyeux

Le reportage de France-Antilles Guadeloupe

Concernant la SNSM, station saintoise de sauvetage en mer, indispensable pour une collectivité insulaire, à la géographie essentiellement maritime comme la nôtre, je vous renvoie comme convenu à l’excellent article de Daniel Dulin paru dans le France-Antilles du vendredi 8 janvier 2016. Article dont vous trouverez le lien ci-dessous. Avec nos remerciements au quotidien régional pour nous avoir permis ce partage à l’intention de nos amis lecteurs.

Raymond Joyeux

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/faits-divers/sauvetage-en-mer-la-station-snsm-ne-chome-pas-355732.php

Vedette de la SNSM au mouillage à Terre-de-Haut. Ph. Raymond Joyeux

Vedette de la SNSM au mouillage à Terre-de-Haut au coucher du soleil. Ph. R. Joyeux

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Terre-de-Haut : la SNSM fait du bon boulot

  1. AlainThouret dit :

    Bravo et merci à ces gens de la mer pour qui le devoir d’entraide entre marins n’est pas une parole en l’air.
    Chaque année, près nos côtes bretonnes, leur intervention a été capitale pour beaucoup de pêcheurs, plaisanciers et autres surfeurs (parfois imprudents).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s