Transport maritime : une nouvelle unité pour la CTM DÉHER

L’inauguration de Miss Karaïbes

Le mardi 10 novembre 2015, la Compagnie de Transport Maritime Déher inaugurait à Trois-Rivières sa troisième unité, le Miss Karaïbes, vedette destinée à renforcer la flotte de la CTM au service des passagers, sur la desserte des Saintes. Nous remercions vivement ses responsables de nous avoir aimablement transmis le texte du discours inaugural prononcé à cette occasion par le gérant de la Compagnie, M. Raoul Déher, ainsi que les photos de cette inauguration. Inauguration qui marque une nouvelle étape dans le développement et la modernisation du transport maritime entre la Guadeloupe et les Saintes, et qui a eu lieu en présence de nombreuses personnalités, dont, entre autres, le Président de la Région Guadeloupe, la Présidente du Conseil Départemental, le Directeur des Affaires Maritimes, les représentants des services de sécurité, du tourisme et de l’hôtellerie, les maires de Trois-Rivières et de Terre-de-Bas. Et bien entendu de nombreux invités civils.

DISCOURS INAUGURAL de RAOUL DÉHER

M. Raoul DÉHER prononçant son discours

M. Raoul DÉHER prononçant son discours

 » L’histoire maritime des Saintes en général et de Terre-de-Haut en particulier reste à écrire. Mais rassurez-vous, ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire. Car il faudrait des pages et des pages pour la raconter dans les détails, et des heures entières pour vous la lire. Aussi, en ce jour de l’inauguration de notre nouvelle unité, Miss KARAÏBES, je me contenterai d’évoquer les grandes étapes de cette histoire maritime. Et surtout de rappeler que beaucoup, avant nous ou en même temps que nous, La famille DEHER, ont initié, perpétué, assuré, par des moyens de plus en plus modernes, de plus en plus sécuritaires, de plus en plus rapides, le transport des personnes et des biens, entre notre petit archipel et la grande île de Guadeloupe.

Des années 60 à nos jours

En attendant qu’un historien, consultant les archives et la mémoire collective, vienne mettre noir sur blanc l’épopée de ces hommes, rudes et volontaires, dans une entreprise, souvent périlleuse à ses débuts, c’est pour nous l’occasion, à notre façon, de leur rendre modestement l’hommage qu’ils méritent. A partir des années 60, laissant de côté les liaisons avec Pointe-à-Pitre, et sur des navires plus rapides, plus sûrs et plus confortables, se lancent alors dans le transport maritime M. Eugène SAMSON et ses deux Saintoise ; M. Yves LORGÉ avec ses deux Princesse Caroline ; M. Denis BRUDEY et ses successeurs, sur Marie des îles, Zéphir, Flycat et autres ; aujourd’hui, la famille VALA pour le Val Ferry, la CASBT pour le Béatrix, qu’il faut bien nommer aussi, sans oublier pour le fret, M. Hervé BONBON avec La Saintoise et La Parisienne.

Enfin, et j’ai gardé, vous me l’accorderez, le meilleur pour la fin : permettez-moi de citer les trois unités de la CTM DÉHER que j’ai l’honneur et le plaisir de représenter ici : le Miss Guadeloupe, l’Antoinette et aujourd’hui le Miss Karaïbes. Une flotte qui n’a cessé d’évoluer et de se moderniser depuis la première unité mise en service par M. Adolphe DEHER dans les années 70 et, depuis la création de la CTM DEHER en 1982, jusqu’à la dernière-née : Miss KARAÏBES, que nous avons le plaisir et la fierté d’inaugurer aujourd’hui en votre présence.

Miss Karaïbes à quai à Trois-Rivières

Miss Karaïbes à quai à Trois-Rivières

Adolphe Déher à l’origine de la CTM 

historique-capitaine_deherLa CTM DÉHER a poursuivi en la renforçant l’œuvre d’Adolphe DÉHER, entamée voilà 44 ans. La CTM DEHER existant elle-même depuis 33 ans, sans discontinuer, contre vents et marées, est une Compagnie au service du transport maritime. Au service des passagers saintois et guadeloupéens. Au service des visiteurs d’où qu’ils viennent et qui, de plus en plus nombreux, ont choisi l’évasion dans nos lointaines et chaleureuses contrées. Du premier Lynndy en passant par Océan Skipper ; de Marianne à la Roche Percée, jusqu’au Lynndy, deuxième du nom, qui, tous, ont précédé nos trois actuelles unités, le créateur de la Compagnie de Transport Maritime DEHER, Adolphe DÉHER, a toujours fait prévaloir le bien-être de ses passagers, ne ménageant ni sa peine ni ses deniers personnels pour investir et offrir aux usagers toujours plus de sécurité, de confort et de rapidité.

La Compagnie DEHER et, avec elle, tous ceux qui ont contribué au développement du transport maritime, s’est engagée dans cette mission sans retenue, assurant une desserte quotidienne, s’efforçant de répondre au besoin de la population des Saintes ainsi qu’à ceux des visiteurs avec des unités toujours plus fiables techniquement et toujours plus confortables.

 Concurrence et manœuvre déloyale

Mais notre quotidien n’est pas si simple. Notre engagement est mis à rude épreuve et nous sommes confrontés à des difficultés. Sans aucune discussion sur la possibilité de l’amélioration du service, sans aucune consultation des compagnies existantes, depuis quelques mois, nous sommes concurrencés par un service dit public, financé par la CASBT pour le compte d’une collectivité sur la desserte des Iles des Saintes.

Cette collectivité qui exploite cette vedette n’hésite pas à pratiquer des tarifs très bas mettant en danger le marché actuel. Cette même collectivité ne se contente pas de nous concurrencer avec des fonds publics, mais essaie de nous nuire par tous les moyens en se plaignant aux plus hautes instances jusqu’à demander l’arrêt de nos vedettes.

Il n’est pas concevable que des représentants de collectivités aient de tels agissements envers une entreprise privée qui ne cesse de s’efforcer à améliorer ses services, à investir et à créer des emplois dans un contexte économique difficile. Plutôt que de nous accompagner à créer, à améliorer, nous, compagnie privée d’intérêt public, nous sommes concurrencés avec l’argent de nos impôts et ceux-là mêmes savent comment nous en avons payé et payons encore. La CTM DEHER doit s’acquitter de centaines de milliers d’euros pour des taxes justifiés certes, mais imposées en urgence et dont les montants exorbitants constituent un apport non négligeable pour cette collectivité. Je ne vais pas m’attarder d’avantage sur ce sujet mais il me paraissait important de dénoncer ce genre de pratique.

Personnalités présentes à l'inauguration

Quelques unes des personnalités présentes à l’inauguration

Je tiens à noter cependant qu’avec le soutien apprécié des instances régionales et notamment avec le dispositif de l’aide régionale de transport, le soutien de la Direction de la Mer, et aujourd’hui de la collectivité départementale ; avec l’accompagnement de ses nombreux partenaires et associés, hôtels, agences de voyage, tours opérateurs, offices de tourisme et syndicats d’initiative, qu’elle remercie dans leur ensemble au passage, sans oublier la sympathique et fidèle population de Bord-de-Mer, et la population des Saintes, la CTM DEHER contribue non seulement au développement touristique de notre archipel saintois et guadeloupéen, mais à la bonne marche du commerce local, tout en étant l’une des petites entreprises de la place la plus pourvoyeuse d’emplois, puisque avec ses trois navires, elle compte actuellement pas moins de 27 collaborateurs directs : capitaines, mécaniciens, Marins, hôtesses d’accueil, commerciales et administratifs confondus.

Un volet social important

En plus de sa présence sur mer, la CTM DEHER a depuis quelques années redimensionné sa portée et développé un volet social important : Nous participons au téléthon ; nous fêtons les mères et les pères des Saintes ; nous organisons des actions humanitaires bénévoles en association avec nos partenaires commerciaux et la mairie de Trois-Rivières ; nous assurons le déplacement à titre gratuit des jeunes du Collège des Saintes et du centre de vacances de Terre-de-Bas ; nous accueillons en saison un groupe carnavalesque. Il faut également noter que c’est grâce à l’implication active de la CTM, que le club de Football des Saintes, l’AJSS a pu se lancer dans les compétitions. De plus, depuis le mois d’Octobre, la CTM s’est lancée dans la professionnalisation d’emploi jeune, en alternance ou en formation d’où le choix de la marraine du Miss Karaïtes ; enfin, nombreux sont les étudiants du Lycée de Blanchet qui se forment chez nous, et aujourd’hui nous accueillons une étudiante en Licence commerciale pour une année de formation. Autant d’implications et d’actions qui contribuent à renforcer son assise sociale au sein de la communauté saintoise et guadeloupéenne.

Arrivée à Terre-de-Bas

Arrivée à Terre-de-Bas

 

Pour que ces actions se poursuivent et se développent, je forme le vœu qu’avec Miss Guadeloupe et Antoinette, notre Miss Karaïbes soit le symbole de notre pérennité. Le symbole de l’ambition qui est la nôtre, depuis toujours, de nous mettre chaque jour davantage au service de nos populations, au service des usagers des Saintes, de la Guadeloupe, des Caraïbes et d’ailleurs, sous la protection de notre regretté fondateur Adolphe DÉHER à qui nous dédions cette inauguration.

12249652_1105915322765499_1619537032252959056_n

Hommage à Adolphe Déher

Où que tu sois, cher Adolphe, sois tranquille et heureux. Ton œuvre de service public, vitale pour nos îles, cette œuvre que tu as créée de tes deniers, de tes talents, de ton courage, voilà 44 ans, rassure-toi, elle est en de bonnes mains. Donne-nous simplement la force et la persévérance de la poursuivre le plus longtemps possible. De la poursuivre sous la conduite de nos équipages, avec la compétence active et dévouée de notre personnel et de tous ceux, connus ou inconnus, affaires maritimes, clients, fournisseurs, services touristiques, administratifs, financiers et politiques, qui nous apportent quotidiennement leur aide bienveillante, nous apprécient et nous font confiance.

Gaston Hoff et, parrain et marraine de Miss Caraïbes

M. Gaston Hoff et Mme Laban, respectivement parrain et marraine de Miss Karaïbes

Remerciements

Pour terminer, je souhaiterais remercier :
– la Région Guadeloupe, son Président et ses collaborateurs,
– les Affaires maritimes, Messieurs les Administrateurs et leurs collaborateurs,
– le chef du centre de sécurité et ses inspecteurs,
– le Conseil Général, sa présidente et ses collaborateurs
– la Mairie de Trois-Rivières, Madame le Maire de Trois-Rivières et ses collaborateurs
– le Président du CTIG, et ses collaborateurs pour la promotion qu’ils font de nos îles
– la Distillerie Bologne, le groupe de Carnaval MAS VIE FO
– J’adresse également un remerciement particulier à ceux qui m’ont aidé et soutenu :
– Mon frère Antoine DEHER qui vit en métropole qui a porté ce projet Miss Karaïbes à la CTM
– Monsieur Alain LASSALLE ami de la famille, un homme exceptionnel d’une grande générosité ainsi que sa femme Margaret
– Monsieur Thierry THERRAN, proche de la famille pour son aide précieuse
– Madame Maryvonne SAMSON, pour sa fidélité et son engagement sans faille aux côtés de mon père et aujourd’hui encore à mes côtés
– Les actionnaires de la CTM, Déher Robert, Jules, Albert, Véronique et Sylvie
– Mes collègues Jérémy VANGOUT mécanicien de la vedette Miss Guadeloupe et Jessy MORVAN un des mécanicien de la vedette Antoinette
– Le co-gérant de la Compagnie Monsieur DEHER Robert
– Virginie COUPAN, la responsable commerciale à qui je dois beaucoup pour la réalisation de ce projet
– Et enfin l’ensemble de mon équipe qui me soutient tous les jours.

 

Équipage de la CTM

Équipage, parents et employés de la CTM

Vive le transport maritime guadeloupéen. Vive la CTM DÉHER. Longue vie et bon vent à toi, Miss KARAÏBES

Je vous remercie de votre attention. »

Raoul Déher.

 P.S : Nous adressons encore une fois nos plus vifs remerciements à la CTM DÉHER pour  l’utilisation des photos de son site et pour nous avoir transmis et autorisés à publier l’intégralité du discours inaugural prononcé par M. Raoul DÉHER le 10 novembre 2015. Vous pouvez également voir photos et commentaires de l’inauguration sur le compte Facebook de la CTM ainsi que sur son site officiel.

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s