À l’origine du football saintois 

Le docteur Yves ESPIAND
co-fondateur de l’Avenir Saintois

EspiandLe docteur Yves ESPIAND n’est pas un inconnu aux Saintes. Aujourd’hui à la retraite dans le Midi de la France, il séjourna dans notre archipel comme omnipraticien de 1963 à 1966, en remplacement du docteur Hourtiguet. Si, comme tous les médecins de passage, il était logé à la Maison Bateau, il avait installé son cabinet médical au dispensaire communal, en même temps qu’une pro-pharmacie qu’il a été le premier à ouvrir et à tenir à Terre-de-Haut. Cette officine, dotée des médicaments de première urgence, évitait aux patients le déplacement en Guadeloupe avec leur ordonnance, ce qui n’était pas un mince avantage pour nos compatriotes. Mais le docteur Espiand était aussi un grand sportif et amateur de football. Il avait en effet de qui tenir puisque son père, professeur de mathématiques au lycée Carnot de Pointe-à-Pitre fut le fondateur de la Solidarité Scolaire, équipe de football qui a eu son heure de gloire dans le championnat guadeloupéen. C’est donc tout naturellement que notre docteur s’intéressa aux jeunes de la commune et participa à la création de L’Avenir Saintois dont il fut l’un des membres les plus actifs, comme joueur, entraîneur et conseiller technique.

Co-fondateur et collaborateur du journal L’ÉTRAVE

l'étrave rognée

De plus, cerise sur le gâteau, doué autant pour les accouchements que pour l’écriture, le docteur Espiand participa aussi à la création du journal L’ÉTRAVE, premier magazine saintois d’informations et de réflexions. C’est dans le N° 1 de ce magazine, daté de février 1965, que j’ai retrouvé l’article que je vous propose aujourd’hui. Sous la plume alerte et imagée du docteur Espiand, c’est toute l’origine du football saintois qui est racontée. Avec l’espoir exprimé à l’époque de voir ce football évoluer et trouver sa place parmi les plus grandes équipes régionales. Médecin, humaniste, sportif, écrivain et poète, Yves Espiand est aussi à sa manière un visionnaire, puisque sous le titre : Le football saintois : un enfant qui promet, il avait prédit un avenir radieux pour ce petit club insulaire, fort aujourd’hui de 150 adhérents. Lequel a en effet, 30 ans plus tard, accumulé les réussites avec la coupe régionale en 1999, le championnat PHR en 2009 et le championnat de la Guadeloupe en 2012. Voici ci-dessous, en italique, l’article du docteur Espiand :

Le football saintois : un enfant qui promet
(Par Yves Espiand – L’ÉTRAVE, février 1965)

Le football, sport populaire et mondial, contamine depuis longtemps notre archipel saintois et son virus tenace et exaltant a pénétré l’organisme de toute la jeunesse des deux îles, créant un engouement à la fois sympathique et désordonné. Si nous remontons le fil de ces dix ou vingt dernières années, nous trouvons des tentatives d’organisation de ce sport d’équipe, en particulier la création d’une société « L’Essor saintois » qui malheureusement fut victime d’une maladie infantile précoce : le manque d’espace. C’est là le vrai problème, cause du retard saintois sur la toute proche Guadeloupe. Le manque de terrain convenable avait fait du football un sport saisonnier, un sport de carême puisque les parties se déroulaient sur le fond sablonneux du Marigot, complètement asséché en cette période de l’année. Trois mois, c’était peu et même si l’énergie déployée par les participants était multipliée par cent, elle restait trop longtemps en veilleuse pendant les mois « à pluie » pour être assimilable.

Au centre, la Saline du Marigot en période de pluie - Année 65

Au centre, la Saline du Marigot en période de pluie – Année 65 – Futur stade du foot saintois.

Le ballon était alors mort pour quelques mois seulement, car tel Lazare, il ressuscitait pendant les vacances avec l’apport neuf des étudiants saintois du continent. On jouait alors sur la mince bande de terrain couverte de gazon, plat, quoique criblée de trous à tourloulous, située entre le chemin de Pompière et l’étang.

Ainsi vivotait le football saintois, sans le moindre soupçon d’organisation, lorsque sur l’initiative d’une bande de jeunes, un terrain boisé fut amicalement prêté par la famille FOY. La persévérance et l’ardeur avec lesquelles ils défrichèrent et aménagèrent le sol sont tout à leur honneur et témoignent d’un amour passionné pour le ballon. Ayant ainsi trouvé un berceau, une base solide quoique restreinte, la jeunesse saintoise commence à s’organiser.

L'Avenir Saintois -1965 : debout de gauche à droite : Marcel Déher - Gilbert Samson - Ga - Éric Joyeux - Maxime Procida - Euphrase Hoff Accroupis de g à droite : Michel Bocage - J.Pierre Péter - Yves Espiand - Raymond Joyeux - Euphrase Bocage

L’Avenir Saintois -1965 : debout de gauche à droite : Marcel Déher – Gilbert Samson – G. Gamas – Éric Joyeux – Maxime Procida – Euphrase Hoff – Accroupis de gauche à droite :
 Michel Bocage – J.Pierre Péter – Yves Espiand – Raymond Joyeux – Euphrase Bocage

Des matches contre l’île sœur de Terre-de-Bas objectivèrent toute la différence qui existe entre un nourrisson et un adolescent. Le tournoi du 15 août devait cependant apporter une satisfaction toute légitime aux Saintois de Terre-de-Haut qui, aidés de deux ou cinq vacanciers, tinrent en échec une équipe de Saint-Claude. Le football avait alors démarré et les frénétiques encouragements du nombreux public qui assista aux matches démonstration de la Juventus et de la Solidarité scolaire saluèrent les nets progrès réalisés par l’équipe saintoise. L’organisation d’un bal de nuit permet de subvenir largement aux dépenses inhérentes au déplacement des deux clubs de la Grande-Terre et le 28 décembre 1964, vers 19 heures, la naissance de l’Avenir Saintois était enregistrée à la mairie de Terre-de-Haut. Que Dieu lui prête longue vie, bonheur et discipline.

Composition du Bureau : Année 1965 :

Président : AZINCOURT Claude
1er Vice Président : CASSIN Daniel
2ème Vice Président : PETIT Geo
Secrétaire : VINCENT Georges
Secrétaire adjoint : JOYEUX Raymond
Trésorier : HOFF Eugène
Trésorier adjoint : MOLINIÉ GEORGES
Conseiller technique : ESPIAND Yves
1er Assesseur : VINCENT Maurice
2ème Assesseur : PÉTER Jean-Pierre.

************

Et aujourd’hui ?

De tous temps, la passion du sport a animé la jeunesse saintoise, que ce soit en natation qu’en athlétisme (Berthaud Samson pour la course à pied), en voile traditionnelle ou en football. Mais pour amorcer cette passion, l’allumer, la porter, la maintenir, en dépit des aléas de l’insularité et de l’exiguïté du territoire, il faut des pionniers. Il faut à la base des individus volontaires, persévérants et désintéressés. Une équipe fondatrice, soudée et déterminée. Quitte à ce que d’autres, par la suite, prennent la relève. Parmi les pionniers de notre football saintois, avec feu Claude Azincourt, le docteur Yves Espiand est de ceux-là. De sa lointaine résidence provençale, nous lui adressons notre reconnaissance et notre salut amical. L’enfant qu’il a fait naître, avec d’autres en 1964-65  et pour lequel il prédisait un brillant avenir, se porte bien. Il a changé de nom en cours de route, passant de L’AVENIR SAINTOIS à l’AJCS en 1993, et à l’AJSS en 2001, mais son parcours est exemplaire puisque, après ses victoires en coupe et en championnat, il est en passe de retrouver la Division d’Honneur et qu’il nous promet des jours meilleurs, pour notre plus grand plaisir. À ses joueurs comme à ses dirigeants, pour faire honneur à leurs aînés et à leur maillot, nous ne pouvons que souhaiter : bon vent pour d’autres prouesses, pour d’autres victoires, pour d’autres émotions…

Équipe AJSS 2014-215 - Ph. site de l'AJSS

Équipe AJSS 2014-215  avec Samuel Péter – Ph. Site de l’AJSS

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s