Le 2 novembre à Terre-de-Bas : une fête du lambi très réussie

affiche rognée

L’affiche de la manifestation

Rassemblement et convivialité

L’Association des Marins-Pêcheurs Saintois, l’AMPS, a organisé le samedi deux novembre à L’Anse des Mûriers de Terre-de-Bas, sa première Fête du Lambi.

Malgré le mauvais temps persistant sur les Saintes et le Sud Guadeloupe en cette période de la Toussaint 2013, les organisateurs de cette manifestation inaugurale ont bien fait de la maintenir car, comme par enchantement, les trombes d’eau qui s’étaient abattues sans discontinuer sur nos îles  au cours des trois jours précédents avaient miraculeusement cessé, et c’est sur la plage et sous le soleil revenu que s’est déroulée cette grande fête fraternelle autour du lambi.

Une foire culinaire appréciée

Une foire culinaire  particulièrement appréciée – Ph R.Joyeux

Occasion rêvée de rencontre et de convivialité, la manifestation a réuni avec succès les originaires de nos deux communautés autour d’un programme culturel et festif équilibré, alternant concours de pêche, exposé documentaire, foire culinaire et animation musicale assurée par les DJ SPYCKO et PATBO… La navette Bleu Azur, mise à disposition pour la circons-tance, a assuré le transport des participants entre les deux îles, de 9h 30 à 23 heures, relayée par des embarcations privées, tenues, comme à chacune de ces occasions exceptionnelles, de respecter les règles de navigation et de sécurité en mer.

Des bénévoles omniprésentes

Pour le service : des bénévoles omniprésentes – Ph R.Joyeux

À la Pentecôte : jusqu’en 2008, une fête unitaire de la Pêche et du Poisson

Cette Fête du Lambi de la Toussaint 2013, si elle était la première du genre, n’est cependant pas la seule manifestation autour des activités et produits de la mer à mettre au compte des marins-pêcheurs saintois. Depuis 10 ans en effet, l’AMPS organise chaque année, alternativement à Terre-de-Haut et à Terre-de-Bas, la grande Fête de la Pêche, des Pêcheurs et du Poisson, étalée sur les trois jours du week-end de la Pentecôte.

Georges PINEAU  Président de l'AMPS

Georges PINEAU
Président-Fondateur de l’AMPS

Créée en 2002, et ayant à sa tête le toujours très actif et sémillant Georges PINEAU, l’AMPS réunissait à l’origine l’ensemble des professionnels des deux communes, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Pendant 6 années consécutives, tout a parfaitement fonctionné dans cette unique association, aussi bien concernant la défense des intérêts des pêcheurs des deux îles que dans l’organisation des diverses et communes manifestation

Quand « la politique » s’en mêle

Malheureusement, après les Municipales de 2007, le maire fraîchement réélu de Terre-de-Haut a vu d’un très mauvais œil l’influence, supposée en sa défaveur, de l’union des pêcheurs de sa commune avec ceux de Terre-de-Bas, influence qu’il considérait comme néfaste à son avenir politique.  Dans ce puissant secteur professionnel, pourvoyeur de voix potentielles en vue d’élections cantonales et régionales, il a purement et simplement décrété la création d’une Association de Marins-Pêcheurs parallèle, n’englobant que ses seuls partisans de Terre-de-Haut. L’AMPTH était née, sous l’égide de la mairie. C’est ainsi que la politique, mal comprise et devenue une maladie, au lieu de les rassembler, divise les hommes qui ne demandent qu’à s’unir pour mieux vivre ensemble et défendre leur profession et leurs intérêts.

Au Royaume d’Ubu :
 deux fêtes concurrentielles de la pêche aux mêmes dates 

Dès lors, à partir de 2008, ce sont deux Fêtes de la Pêche qui sont organisées chaque année aux Saintes le week-end de la Pentecôte, mais chacune de son côté, par les deux Associations concurrentielles de marins-pêcheurs. L’une bénéficiant des subventions, des infrastructures et de la logistique de la municipalité : personnels, chapiteaux, sonori-sation, lots de tombola… tout un ensemble de moyens qui logiquement devraient être également répartis ;  l’autre, voyant ses demandes systématiquement rejetées par la mairie, obligée de ne  compter que sur ses propres moyens matériels et financiers.

Affiche de l'AMPS et celle de l'AMPTDH

Affiche de l’AMPS à gauche et de l’AMPTH

Dans ces conditions, et si rien ne change d’ici là, gageons qu’à la Toussaint 2014, avec l’appui sélectif et le concours de la mairie de Terre-de-Haut, l’AMPTH organisera elle aussi sa propre fête du lambi que clôturera comme à la Pentecôte un feu d’artifice, aux frais des contribuables toutes tendances confondues !

Refus tardif et sans appel

Lettre du maire refusant toute contribution communale à l’AMPS Doc. G. Pineau

Lettre du maire refusant
toute contribution communale à l’AMPS
Doc. G. Pineau

« Vous sollicitez différents moyens et matériels sur lesquels il m’est difficile de me prononcer dans la mesure où, vous ne pouvez l’ignorer, se tient aux mêmes dates une autre manifestation à laquelle la commune apporte son concours. »

C’est en ces termes que le maire de Terre-de-Haut affiche froidement sa position discriminatoire dans une lettre  reçue par l’AMPS  le 8 avril 2013, soit quatre mois après sa demande de janvier.

Mais ne boudons pas notre plaisir d’aujourd’hui par des considérations négatives, même si certains se demandent combien de temps il faudrait encore attendre pour voir s’instaurer dans nos communes saintoises, et chez certains élus en particulier, une mentalité et des comportements faisant honneur à la devise républicaine inscrite pourtant au fronton de nos mairies : Liberté, Égalité et surtout Fraternité.

Immeuble communal  abritant les bureaux de l'AMPTDH

Immeuble communal
abritant les seuls bureaux de l’AMPTH

Pour mémoire : L’Union Fraternelle des Marins-Pêcheurs de 1934 

Livret de 1934 ayant appartenu à P.E. Joyeux

Livret syndical de 1934 ayant appartenu à JOYEUX Paul-Émile – Doc R. Joyeux

Rappelons, pour clore cette chronique,  que bien avant l’AMPS, bien avant l’AMPTH, existait aux Saintes, voilà bientôt 80 ans, un Syndicat de Marins-Pêcheurs dénommé L’Union Fraternelle. Bien que créé à Terre-de-Haut en 1934, ce syndicat englobait déjà l’ensemble des professionnels de la mer des deux îles. Terre-de-Bas étant à l’époque peu pourvue en inscrits maritimes, l’article 3 de ses statuts stipulait cependant :

« Le syndicat a pour but de s’apprêter à la défense de ses adhérents, d’aider ceux qui chôment, de fournir à ses membres des renseignements professionnels par des publications et des conférences, de resserrer les liens de confraternité entre tous ses membres par le travail. »

Qu’ ajouter de plus à cela ? Sinon qu’aujourd’hui, au lieu de nous permettre d’avancer, il arrive (trop souvent) que certains responsables, imbus de leur pouvoir discrétionnaire, nous fassent, par intérêt personnel, délibérément reculer !

R. Joyeux

Fête de la Pêche au Pain de Sucre organisée par l'ASMPS en 2013

Fête de la Pêche au Pain de Sucre organisée par l’AMPS – Pentecôte 2013 – Ph R.Joyeux

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le 2 novembre à Terre-de-Bas : une fête du lambi très réussie

  1. Christophe Joyeux dit :

    Là , vraiment la lettre du maire me laisse sans voix . . . !
    Comment tenir de tels propos ?
    Heu …!! Mais au fait , est il saintois cet homme là …?

  2. chrysos dit :

    @Christophe JOYEUX ,
    Mon chè cristof an moin ….Comme dirait ma mère.
    Oui , il est Saintois de Terre de Haut , ce Monsieur en haine recuite « de bonne famille » .Toute comparaison avec un saintois de terre de bas serait une insulte faite à sa personne.Je m’arrête là .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s