Insupportable discrimination

Un couple de Saintois indignés écrit au Ministre des Outre-Mer

Ayant reçu ce courrier destiné à Monsieur le Ministre Victorin Lurel, c’est volontiers que nous le publions ici in extenso en lettre ouverte, à la demande de ses auteurs, avec l’espoir, à l’heure où l’informatique facilite les communications, de voir évoluer dans le bon sens les rapports entre les originaires de l’Outre-Mer et les administrations publiques ou privées métropolitaines, et de susciter la réaction de nos lecteurs. Nous avons bien entendu volontairement occulté l’identité des intéressés.

Nous profitons de cette occasion pour demander à tous nos amis qui suivent ce blog de bien vouloir vérifier s’ils continuent à recevoir les articles par mail, sinon ils devraient se réinscrire, car certains nous ont signalé que ce service s’était inopinément déconnecté de leur boîte de réception. Merci d’avance.
                                                                    R. Joyeux

Monsieur et Madame M.D.                          Terre-de-Haut, le 10 septembre 2013
97137 Terre-de-Haut

 Objet : Discriminations

images-4

Monsieur Victorin LUREL
Ministre des Outre-Mer
27 Rue Oudinot

75007 – PARIS

Monsieur le Ministre des Outre-mer,

Ne sachant pas exactement à qui se plaindre ou à quel saint se vouer dans le cas de discriminations multiples vécues honteusement à Paris, capitale de France, pays des droits de l’homme, c’est à vous tout naturellement que nous adressons ce courrier.

Notre fille E.L, de nationalité Française « je le rappelle », ayant cette année obtenu  son  BAC. S,  c’est le 10 août  2013 que nous nous envolions vers Paris, ayant au préalable et pour sa gestion personnelle, pris soin de la doter de deux comptes bancaires, au Crédit Agricole et à la Banque Postale en Guadeloupe. 

Après une journée de repos à l’hôtel préalablement réservé pour un mois, dès le lundi 12 août au matin, nous nous sommes, tous trois présentés à la mairie du 11 ème arrondissement de Paris pour constituer un dossier en vue de la location d’un logement. Après avoir déployé toutes les meilleures politesses et décliné nos identités et nos souhaits, il nous à été remis un formulaire des différentes pièces à fournir et, à notre grande surprise, sur ce document était apposée une croix sur le paragraphe nous réclamant : la carte de séjour.

Mairie du XXI ème arrondissement

Mairie du XXI ème arrondissement

Pendant trois semaines nous avons sillonné la capitale, visitant par jour une dizaine d’agences immobilières, avec toutes en vitrines des annonces de logements vacants. Or, malgré la présentation des nos documents (fiche de pension, fiche de salaire, feuille d’impôts), documents prouvant que la totalité des revenus était souvent de 6 fois supérieure au montant du loyer; malgré nos politesses et notre abaissement au point de parfois supplier ces gens,  nous n’avons à aucun moment pu obtenir gain de  cause, parfois même on nous a claqué la porte au nez.

images

Une autre adresse où écrire

Heureusementdans notre désarroi, c’est un compa-triote Guadeloupéen de Saint-Claude, appelé en dernier recours, qui nous a sauvé de ce désastre en nous louant un petit appartement, alors que nous étions sur le point de retourner chez nous avec notre fille, perdant ainsi les frais d’inscription déjà versé à l’Institut Général de Préparation aux études paramédi-cales et médicales où elle était admise.

La galère n’était cependant pas terminée. Quand nous nous sommes présentés chez Orange,  pour l’abonnement d’un portable, nous avons appris que celui de Guadeloupe ne valait plus rien sur le territoire national.  De plus, les deux agences Orange du Centre commercial Porte d’Italie et des Galeries Lafayette Montparnasse nous ont signifié que le RIB de Guadeloupe joint au justificatif de logement n’était pas non plus valable, le code postal 971 n’étant pas reconnu par l’ordinateur de ce géant de la téléphonie ! Pour finir, nous avons essuyé ce dernier propos : « C’est bien la preuve que vous n’êtes pas Français ! »

Le bon sens est plutôt à venir

Disons plutôt est « à venir »

Quant aux deux banques déjà mentionnées, le Crédit Agricole et la Banque Postale, toutes deux nous ont répondu qu’il fallait à nouveau ouvrir un compte chez eux à Paris, et nous en avons la preuve. À notre demande de faire un transfert de compte à compte, nous avons essuyé un refus total. Pourtant lors de notre dernière intervention en Guadeloupe auprès du Crédit Agricole, nous avons suffi-samment répété que ce compte était destiné aux études de notre fille à Paris. Nous sommes d’ailleurs bien décidés à demander des explications aux deux banques concernées.

Face à ces situations plus que désobligeantes, Monsieur le Ministre des Outre-Mer, une réflexion nous vient à l’ esprit dont nous devons absolument vous  faire part à travers ces deux questions :
– Que sommes nous, nous Antillais, dans et pour la France ?
– Ce fléau de discriminations et d’inégalités n’est-il pas la source de la délinquance des jeunes ?

images-3

D’où qu’il vienne

Monsieur le Ministre des Outre-Mer, nous menons depuis bien longtemps à vos cotés ce combat pour l’évolution et l’acceptation des uns et des autres, aussi avec tout le respect que nous vous devons, nous vous informons que ce courrier sera envoyé aux différents presses et médias pour diffusion.  Le malaise national étant en effet trop dévastateur pour nos jeunes expatriés, nous pensons qu’une large diffusion de cette lettre préservera à coup sûr nos futurs étudiants dési-reux d’enrichissements en Métropole.

Dans l’attente d’une réponse claire et précise de votre part, nous vous prions, Monsieur le Ministre des Outre-Mer, d’agréer l’expression de nos sincères et respectueuses considérations.

M. et Mme M.D.

Discrim

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Insupportable discrimination

  1. Chrysos dit :

    Une preuve de plus du rétrécissement du « génie » de ce grand peuple symbolisé par un coq .CQFD :l’ animal qui chante les pattes dans ses merdes.
    PS: Ma fille qui se trouve à Toulouse vit les mêmes choses depuis 2 ans. Bon courage à vous chers parents

  2. Chrysos dit :

    Si cela peut servir la cause des parents.

    Carte de visite :

    Patrick BLOCHE

    Maire du 11e arrondissement, Député de Paris.
    Socialiste.

  3. raymondjoyeux dit :

    Un grand merci pour cette info importante. Nos amis indignés pourront adresser leur courrier à cette adresse – si ce n’est déjà fait – afin d’éviter à l’avenir ce type d’impair, car nous savons que ce n’est pas la première fois que cela se produit, surtout lorsqu’on décline son identité avec « les meilleures politesses » !

  4. atht dit :

    Affligeant de voir le comportement de ces sociétés, révoltant plutôt .
    Mais je tiens à préciser que Paris n’est pas représentatif des régions de la métropole. Bretons, lorrains, corse etc…ont également droit à un accueil « sans âme » de la part des parisiens. Je dis bien parisien, car derrière les guichets ce sont eux qui représentent leur entité. Amis antillais, nos régions vous réserverons un traitement bien plus fraternel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s