Défendons nos arbres communaux !

Agissons par le pouvoir de notre exemple et non par l’exemple de notre pouvoir.

Joe Biden Président des ÉTATS-UNIS,
 (Discours d’investiture, 20 Janvier 2021)

Tout le monde le sait, notre île saintoise souffre d’une absence flagrante de végétation décorative. Le bourg autrefois ombragé des poiriers plantés à l’abolition de l’esclavage se voit régulièrement dépossédé de cet héritage plus que centenaire de nos ancêtres. Mais si des efforts ont été faits en ce domaine pour replanter et fleurir, souvent d’ailleurs de la part de particuliers, des actions plus que contestables nous privent régulièrement de la beauté, du parfum et de la fraîcheur engendrés par la présence de ces arbres magnifiques que sont amandiers, poiriers, flamboyants, frangipaniers, et autres bougainvilliers.

Allée de poiriers à Terre-de-Haut début 20ème siècle 

Autant d’espèces endogènes que nous connaissons tous et dont nous apprécions les bienfaits… Bien sûr aucune plantation n’est éternelle et la nature nous rappelle que ce qu’elle produit est, comme nous les hommes, soumis, à l’usure, au vieillissement, à la maladie et à la mort à plus ou moins long terme. Ajouté à cela la nécessité des aménagements urbains et nos besoins en logements, en voies de circulation… etc, on comprendra que des choix doivent être faits, mais avec discernement, permettant une cohabitation avec le minimum de destruction.

Bougainvilliers décoratifs maison de Terre-de-Haut – Ph. Raymond Joyeux

Une volonté affichée de changer de visage

Depuis des années, Terre-de-Haut est confrontée à une circulation urbaine démentielle dont les inconvénients sont le fruit d’une négligence due au manque de vision de certains de nos dirigeants du passé qui ont cédé à la facilité du laisser-aller ou du laisser-faire. Aujourd’hui qu’une nouvelle politique est mise en place, qui tente de résoudre cet épineux problème de la multiplication des véhicules de toute nature et, entre autres désagréments, de leur vitesse abusive, de leur stationnement anarchique, nous constatons que notre île change peu à peu de visage en ce domaine, pour le mieux être de tous. Un nouveau plan de circulation, des lignes jaunes le long des habitations, des ralentisseurs, des places de parkings matérialisées sur la chaussée, le tout bien accepté par une majorité d’administrés, sont le signe évident d’une volonté affichée de s’atteler au problème.

Le Baobab du Pavillon un moment destiné à l’abattage mais sauvé par la municipalité actuelle – Photo Raymond Joyeux

Ne détruisons pas nos arbres existants

Mais faut-il que des arbres existant depuis des dizaines d’années paient le prix de cet indispensable changement d’habitudes en matière de circulation terrestre, et soient sacrifiés à la création de nouveaux parkings dont la nécessité n’est pas évidente.  Nous pensons en particulier à ces trois flamboyants (photo ci-dessous) qui, selon nos informations, seraient déjà condamnés par la nouvelle municipalité pour céder leur place à une aire minuscule de stationnement. Abattre trois arbres qui ombragent et fleurissent régulièrement à la grande satisfaction des habitants du quartier, pour les remplacer par trois scooters nous paraît d’une incongruité absolue.

Flamboyants de la Rabès, dans le collimateur de la mairie ! Sauvons-les – Ph R. Joyeux

Aussi, si nos informations sont exactes, nous exhortons les responsables communaux, après avoir sauvé des spécimens condamnés, à renoncer à ce projet qui en l’occurrence est loin d’être un mal pour un bien, mais plutôt, selon nous, un mal pour un autre mal encore plus grand et ce dernier, hélas, ne fleurira jamais.

Flamboyant de la mairie – Ph. Raymond Joyeux

AVEC BEAUCOUP DE NOS COMPATRIOTES, NOUS DISONS OUI AUX AMÉNAGEMENTS NÉCESSAIRES, NON À CEUX QUI NE LE SONT PAS !

Clérodendrum quadriloculare – Maison de Terre-de-Haut – Photo R. joyeux

Bon fleurissement à tous
Publié par Raymond Joyeux
le 21 janvier 2021

Cet article a été publié dans Actualités saintoises, Environnement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Défendons nos arbres communaux !

  1. vonvon dit :

    bravo pour ce combat, si ça continue la commune ne sera qu’une commune bétonnée ce qui engendre de la chaleur dans des habitations non conçues pour ça car non isolées. Il serait plus facile et bien mieux pour le bien-être de tous que la municipalité s’attelle à un combat plus urgent: LA LIMITATION DES VEHICULES SUR L’ILE, des communes françaises le font alors pourquoi pas ici ? pour ménager un électorat ? on retombe dans ce qui ce passait avec l’ex maire.

    • jonathan dit :

      exactement , la limitation des véhicules est un problème plus qu’urgent et qui existe depuis longtemps déjà sans que pas grand monde dans les divers élus qui ce sont succédés n’a eu le courage de s’attaquer à cette plaie

  2. Calté patrick dit :

    Il serait temps que la commune fasse faire une formation à des jeunes saintois motivés pour l’entretien et l’embellissement de l’île avec des espaces verts et plantations d’arbres qui serait les bienvenus afin de nous apporter un peu d’ombre au moment où il fait le plus chaud sur notre île car les employés municipaux actuels ne savent que faire des coupes aléatoires qui au fil des ans amène à la mort de ces arbres coupés plusieurs fois par an et pas au bon moment

  3. Thierry Petit le Brun dit :

    Cet appel entendu pourrait faire de Terre-de-Haut, une commune pilote en matière de reboisement. chaque arbre est une entité bioclimatique indispensable au bien-être simple de ses voisins humains, de ces hôtes animaux. Terre-de-Haut en protégeant ses arbres urbains mais aussi ceux des coulées, des mornes et en créant des unités arborées en se servant des espèces déjà présentes pourrait gagner un Plus paysager selon les temps de floraison des flamboyants, savonnettes, ennivrages…cette fête des yeux procure une joie simple, gratuite qui ne laisse que très peu de personne insensible à plus forte raisons une richesse pour les habitants et les visiteurs.

  4. ALAIN JOYEUX dit :

    Jetant vers le ciel le grand cri de bois
    de sa vie l’arbre parle et dit :
    Je suis l’arbre aux paroles de feuilles
    aux regards de fleurs
    aux yeux de fruits
    à la chair de sève
    Je suis la coupe de bois des eaux fluides
    du temps
    La coupe d’ivresse du chant de tous les
    instants
    Je ne cesse d’être immense
    J’ai deux têtes
    L’une plongée dans la nuit parfumée
    de la terre
    L’autre s’auréolant de la gloire du ciel
    dont les pensées sont les oiseaux
    De tout ce qui me traverse je fais de la
    beauté
    Je suis la ruche de toutes les joies dont les
    essaims sont mes rêves
    Je suis une extase qui s’enfle du souffle
    de tous les vents
    Je change en lumière l’esprit de ceux
    qui m’aiment à coeur ouvert

    Mario Mercier
    l’enseignement de l’arbre maître

  5. ALAIN JOYEUX dit :

    A chaque fois que nous laissons et laisserons le vivant remporter une victoire sur le béton et sur le confort superficiel et temporaire de notre mode de vie mécanisé, cette victoire montre et nous montrera que nous sommes et serons toujours individuellement et collectivement dans la bonne direction: vivre et laisser vivre !

  6. Liliane CORBIN dit :

    … Alors, renaîtra le poirier de Jules CORBIN !!!

  7. Gilou dit :

    Quand j’ai visité Terre de Haut , j’ai vu très peu de voitures, mais des quantités de scooters pétaradants et fumants. S’ils semblent indispensables, pourquoi ne pas les remplacer par des scooters électriques ? Il suffit d’imposer cela pour chaque scooter devenant hors d’usage, et personne ne sera lésé ; encore mieux, planter un jeune arbre par scooter neuf !

  8. mimi Gain dit :

    comme c’est étrange TERRE DE HAUT INDIS. partage toujours les courriers de Raymond…sauf cette fois !!

  9. Jonathan Gaivota dit :

    Bien que loin de mon île de coeur , j’enrage chaque fois que j’apprends qu’encore une fois on veut porter atteinte à la beauté et à l’écosystème de Terre de Haut,. Arracher des arbres pour faire des places de parking c’est d’une bêtise et inconscience sans nom

Répondre à Gilou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s