Les Saintes : une saison touristique prometteuse

Une satisfaction partagée

Tourisme

Alors qu’elle vient à peine de commencer, la saison touristique aux Saintes semble avoir pris cette année un très bon départ. Et le pic de fréquentation enregistré aux vacances de Carnaval est un signe qui ne trompe pas. Chaque jour désormais, depuis fin décembre- début janvier, les vedettes maritimes nous déversent leurs lots colorés de visiteurs de tous âges prenant d’assaut boutiques de souvenirs, restaurants et locations de scooters, envahissant rues et plages pour la plus grande satisfaction des commerçants et professionnels du tourisme, tandis que les bouées d’amarrage de la baie semblent le plus souvent insuffisantes pour tous les voiliers qui voudraient s’y ancrer.

Des statistiques imprécises

OfficeMalgré l’implantation d’un nouvel Office du tourisme installé dans les locaux de l’ancienne gendarmerie, place du débarcadère, les statistiques officielles sur le fait touristique à Terre-de-Haut ne sont pas légion. Certes, les structures d’accueil, d’hébergement et de restauration y sont répertoriées mais le taux réel de fréquentation ne semble pas, jusqu’à ce jour, faire l’objet d’une réelle comptabilisation. La seule donnée chiffrée qui pourrait servir de base à une estimation quantitative quant à la moyenne annuelle de visiteurs accueillis aux Saintes est le nombre d’entrées payantes au musée du Fort Napoléon. Les derniers relevés en ce domaine  indiquent une moyenne de 90 000 personnes pour l’année 2014. Si l’on considère que seulement la moitié des visiteurs se rendent au Fort, on peut estimer à environ  de 180 à 200 000 le nombre de « touristes » qui foulent chaque année le sol des Saintes. Mais ce n’est qu’une extrapolation approximative, sans valeur mathématique fiable.

Différentes catégories de visiteurs.

bateau pour blog rec 2Mis à part les croisiéristes des grands paquebots et des yachts particuliers qui ne mettent pied à terre qu’épisodiquement ou seulement quelques heures la journée, on peut considérer que les visiteurs de notre île se divisent en trois catégories : les journaliers qui arrivent le matin et repartent en fin d’après-midi, ceux qui louent pour quelques jours ou le week-end et ceux enfin qui séjournent au pays entre un et six mois chaque année. De plus en plus nombreux, semble-t-il, ces visiteurs d’un autre type, venus de Métropole, du Canada, de Suisse, d’Allemagne… ne devraient d’ailleurs pas être catalogués « touristes » mais semi-résidents puisque leur logement leur est réservé d’une année sur l’autre et que, pour la plupart, ils fréquentent les Saintes depuis 15, 20, 25 ans ou plus. Vivant une bonne partie de l’année, si ce n’est la moitié, au milieu de la population, connaissant pratiquement tout le monde, généralement très bien intégrés et accueillis, ils sont plus Saintois que certains originaires qui ne viennent au pays qu’un WE sur deux, ou qui l’ont abandonné pour d’autres cieux.

Janot, un habitué inconditionnel de Terre-de-Haut

janotParisien bon teint mais ayant élu domicile dans les Yvelines, Janot fait partie des demi-Saintois évoqués plus haut. Ancien directeur technique d’une entreprise d’importation de machines-outils et pilote amateur, ayant bourlingué pendant 30 ans en Méditerranée et séjourné au cours de ses pérégrinations en Grèce, en Sicile, en Turquie, ce sympathique et avenant retraité a finalement choisi les Saintes, avec son épouse Anne-Marie, comme port d’attache et lieu de villégiature saisonnière prolongée. C’est après avoir sillonné  toutes les îles de la Caraïbe, que le choix du couple s’est porté finalement sur Terre-de-Haut dont ils apprécient la tranquillité et la douceur du climat qui leur épargne chaque année, depuis plus de 15 ans, les rigueurs de l’hiver métropolitain.

avion janot

Dessinateur accompli et amateur de modélisme, Janot remplit bien ses journées qu’il partage entre promenade à la fraîche, farniente quotidien sur la plage, croquis de bateaux et fabrication de maquettes. Ayant monté son petit établi sur la terrasse de son logement – réservé pour lui de novembre à avril – ce passionné de modèles réduits n’a pas le temps de s’ennuyer. Et c’est naturellement qu’il construit patiemment avions, voiliers et maisons de pêcheur. Autant de maquettes et mobiles qui ornent sa petite résidence, qu’il laisse dans la maison à son départ et qu’il retrouve et enrichit à son retour la saison suivante.

maison janot 3
Incollable sur le nom, le type, les caractéristiques et le pavillon des nombreux voiliers et vedettes qui mouillent en rade de Terre-de-Haut, Janot n’a pas son pareil pour les croquer sur un petit carnet qui ne le quitte jamais et dont il m’a fait voir récemment les derniers dessins.

dessin de janot

Voilà donc un « touriste-résident » passionné qui profite de son séjour hivernal aux Saintes pour s’adonner aux joies de la création et de la détente, dans un cadre et une atmosphère appréciés. Bel exemple de hobby dont devraient s’inspirer nombre de nos visiteurs et de nos propres aînés à court d’idées ou d’imagination pour occuper leur temps libre.

Un tourisme équilibré, source de bien-être et d’enrichissement pour nos visiteurs comme pour nous

Voilier janot

Favoriser et développer le tourisme aux Saintes,  comme certainement partout ailleurs, ce n’est pas entreprendre la transformation radicale ou insidieuse des modes de vie traditionnels et du milieu naturel. C’est au contraire préserver et valoriser ce qui fait le particularisme géographique, historique et humain de la communauté et du cadre de vie. C’est d’abord et surtout mettre à la disposition de la population non seulement un outil de travail, mais tous les éléments d’un mieux être social, économique et culturel, dont profiteraient naturellement nos visiteurs, les incitant à rester plus longtemps chez nous et à y revenir régulièrement, comme le font Janot et son épouse… et quelques autres que la plupart de nos compatriotes connaissent et apprécient.

PS : Maquettes et dessins, réalisés aux Saintes, sont de Janot, que nous remercions chaleureusement pour son accueil et sa disponibilité.

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Saintes : une saison touristique prometteuse

  1. alaintht dit :

    Semi-résident ,ça me plait bien ! Magnifique les croquis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s