Fortune de mer

En hommage à mon père qui aurait eu 100 ans aujourd’hui

« La configuration de Terre-de-Haut explique en grande partie le modus vivendi de ses habitants. La multitude de baies et anses où peuvent se réfugier les poissons pour frayer favorisent les coups de senne. Toutes ces échancrures de la côte communiquent entre elles par des cols peu élevés et les pêcheurs peuvent se transporter facilement partout où leur présence est nécessaire. » Félix Bréta (Les Saintes : recueil de notes et observa-tions générales – Larose Éditeur 1939, page 79)

 Un témoignage unique : le carnet d’un pêcheur

IMG_4127

Les notes qui suivent, écrites au jour le jour de 1951 à 1955, relatent avec force détails, les actions de pêche à la senne, avec mention des dates, des lieux, des espèces et quantités de poissons pêchés, des conditions météorologiques rencontrées, des hommes ayant participé aux prises et des gains obtenus. Elles sont extraites d’un carnet de senne ayant appartenu à Joubert Césaire Joyeux, (1913-1975), marin pêcheur saintois, maître-senneur et charpentier de marine.

IMG_4129

 En plus de leur valeur historique incon-testable pour notre communauté, elles révèlent la personnalité méticuleuse de leur auteur et témoignent aussi et surtout de la somme de travail quotidiennement effectuée par les professionnels de la mer à une époque où les facilités de navigation et les techniques de pêche, rendues possibles aujourd’hui par la banalisation du moteur hors-bord et l’introduction du filet en nylon, étaient inexistantes.

En reproduire ici quelques-unes, telles quelles, dans leur disposition originelle, c’est rendre hommage non seulement à leur auteur-acteur, mais aussi à ses compagnons de fortune et à leur dur métier de marins-pêcheurs.

Elles font également office de jalons hautement poétiques dans la continuité sociale, environnementale et économique d’une population insulaire confrontée aux aléas halieutiques et météorologiques, aux contraintes de la géographie et du contexte maritime.

IMG_4130

Elles permettent enfin de mesurer les évolutions intervenues. Les laisser dans l’oubli aurait été une perte aussi bien pour l’appropriation de leur histoire collective par les Saintois que pour la mémoire de ceux qui ont contribué à la façonner.

IMG_4131

IMG_4132

Pour finir, voici ci-dessous sur ce même sujet, cet extrait d’une monographie sur les Saintes datant de 1901 que je soumets à vos réflexions et qui vous permettra de faire la comparaison avec le « modus vivendi » d’aujourd’hui.

Raymond Joyeux

« Il semble que le Saintois a reçu en naissant la marque de sa destinée ; à peine a-t-il l’âge de raison qu’il s’arme instinctivement de la ligne de pêche ou rôde autour des filets. Les gamins des écoles se réunissent aux heures de liberté pour pêcher sur le rivage. Ce goût est fatal, atavique. Il se développe avec l’âge d’une façon extra-ordinaire, à tel point que les adolescents et mêmes les hommes mûrs font de la pêche non seulement leur unique objectif sociologique, mais encore leur idéal de rêve… Et pourtant il faut voir au prix de combien de peines et de fatigues, ils pratiquent cette industrie ; on est stupéfait et meurtri de savoir de quelle médiocrité est leur gain ou salaire moyen. » Sauzeau de Puyberneau : Monographie sur les Saintes, dépendances de la Guadeloupe – Bordeaux 1901.

Cet article a été publié dans Réflexions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fortune de mer

  1. Bonjour Raymond ,
    Je suis avec attention l,activité de ton blog depuis le début et à chacun de tes articles j,éprouve du plaisir car ton style littéraire sied à mes neurones de fainéant contrarié . Ton écriture légère et captive , façon arome de café arabusta , me revigore les méninges.
    Je profite pour te remercier de tes remarques encourageantes sur le lien de la courdesbraves.

    Mes amitiés .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s