Un 15 Août historique sous le signe de la réconciliation !

Vue de loin, puisqu’éloigné pour quelques jours encore de la Guadeloupe et des Saintes, il nous a semblé que jamais de mémoire de Saintois la fête patronale de Terre-de-Haut, en ce 15 août 2018, n’avait suscité dans nos îles autant de satisfaction et d’unanimité. Tant auprès de la population résidente, des Saintois en général que de nos irréductibles visiteurs.

P1040829

Messe solennelle du 15 Août en l’église de Terre-de-Haut

Cette petite révolution est d’abord à mettre au compte des administrateurs municipaux, toutes tendances confondues. Avec à leur tête le nouveau maire Louly Bonbon, dont la volonté évidente et éclairée de réconciliation vient balayer 50 années de division organisée, ourdie par une clique inamovible de dirigeants à l’esprit étroit, dépourvus du sens du dialogue et de la démocratie, aux conceptions et pratiques politiques désuètes, plus qu’archaïques.

Un incontestable élan d’unanimité

Mais elle n’aurait pas eu lieu non plus cette révolution, si les acteurs économiques et sociaux de la commune, – commerçants, hôteliers, restaurateurs, associations… et la population elle-même en son ensemble – avaient boudé la main tendue de la municipalité et refusé de participer, et pas seulement pour la plupart financièrement, à l’organisation de cette manifestation traditionnelle, incontournable de notre histoire et de notre culture insulaire. À tous, il convient de rendre un hommage appuyé et d’exprimer des remerciements mérités.

P1040850

Cinq sujets parmi d’autres de satisfaction

1 –  Un financement en grande partie hors budget communal

Cette unanimité populaire porte d’abord sur la décision municipale de restreindre le coût des manifestations en tenant compte de la situation budgétaire pour longtemps encore déficitaire de la commune, héritage des précédents déboires financiers que l’on sait. Et cela, si on se réfère au programme précédemment diffusé, sans affadir l’esprit de la fête auquel nos compatriotes sont particulièrement attachés.

2 – La circulation motorisée interdite au centre-bourg

Elle porte ensuite, cette unanimité, sur la bonne idée très appréciée de canaliser la circulation et de libérer le centre-bourg de l’insécurité et des embarras engendrés par l’anarchie en ce domaine, objet par ailleurs, semble-t-il, d’une réflexion en cours. Expérience positive qu’il serait heureux de renouveler régulièrement selon le vœu de beaucoup, afin que les Saintois retrouvent, ne serait-ce qu’épisodiquement, (pourquoi pas une fois par mois ? ) calme et sérénité dans leurs déplacements.

P1040825 (1)

La rue libre de véhicules, livrée aux seuls piétons

3 – La présence du maire de Terre-de-Bas à nos côtés

Unanimité aussi sur la présence à nos côtés de nos amis de la municipalité de Terre-de-Bas, en la personne de son Maire Emmanuel Duval, prémices d’une fructueuse collaboration à venir, espérons-le, entre nos deux îles, et qu’à ce jour les précédents dirigeants de Terre-de-Haut s’étaient systématiquement refusés d’envisager.

Duval 15 aout

Le maire Emmanuel DUVAL, à gauche, représentant la Municipalité de Terre-de-Bas – Capture d’écran reportage TV Guadeloupe la 1ère

4 – L’nauguration de la Place des Héros

P1040894

Unanimité encore quant à l’inauguration de la Place du Plan d’Eau désormais dénommée Place des Héros, en hommage à Cyprien SAMSON et Masséna DESBONNES, deux fils de Terre-de-Haut morts pour la France au cours de la Seconde Guerre mondiale et dont la mémoire, le courage et le sacrifice n’avaient jamais été officiellement évoqués à ce jour aux Saintes. Cérémonie émouvante avec la présence de Madame Yvette Samson- Martinet, fille de Cyprien Samson, résidant en métropole, invitée à juste titre à cette occasion par la municipalité, et qui avait 9 ans à l’arrestation de son père, le 17 octobre 1942.

P1040832

Madame Yvette Samson-Martinet, avec le Maire et son adjointe Marie-Paule Lassalle

5 – L’opposition invitée à la tribune

Unanimité enfin sur l’incroyable retournement de situation – du jamais vu à Terre-de-Haut – qui a consisté pour le maire Louly Bonbon, à donner, en parfait démocrate, la parole à un représentant de l’opposition en la personne d’Hilaire Brudey, Conseiller régional, dont l’intervention respectueuse et modérée a suscité, aux dires de notre correspondant sur place, enthousiasme et applaudissements.

P1040840 2

Hilaire Brudey s’exprimant à la mairie

Une sélection non exhaustive

En sélectionnant ces cinq sujets qui ont fortement marqué, selon nous, la fête du 15 août 2018 à Terre-de-Haut nous n’avons pas oublié les autres manifestations habituelles inscrites au programme officiel. Mais il nous serait impardonnable, en terminant cette chronique, de ne pas évoquer explicitement la traditionnelle Fête des Marins du 16 août avec sa messe solennelle, sa procession hautement colorée et ses gerbes aux monuments dédiés à la mémoire de ceux qui sont morts ou disparus en mer, avec une pensée particulière pour leur famille.

 

P1040859 (2)

P1040862

Ainsi, si la population de Terre-de-Haut, nos amis de Terre-de-Bas et nos visiteurs ont particulièrement apprécié, à l’occasion de ce 15 août chaleureux et convivial, le nouvel état d’esprit qui règne désormais dans notre commune, formons le vœu qu’il se perpétue en actes et dialogue au cours des années à venir, et qu’il scelle pour longtemps une fraternité saintoise enfin retrouvée.

Raymond Joyeux – 19 août 2018

PS. Je remercie Alain JOYEUX pour les informations et photographies qu’il a bien voulu me transmettre. Sans sa précieuse collaboration, cette chronique n’aurait pu être publiée.
Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Un 15 Août historique sous le signe de la réconciliation !

  1. cathy voglimacci dit :

    Merci pour cette chronique positive. Quel plaisir de voir que les valeurs de l’ouverture, de l’intelligence et de la probité soufflent à nouveau sur Terre-de-Haut !

  2. Liliane CORBIN dit :

    Bravo pour cette collaboration familiale au service de la réconciliation des Saintois !

  3. vonvon dit :

    on rend enfin aux saintois leur histoire, le précédent maire s’était lui occupé à la faire oublier en effaçant des dépliants imprimés pour cette fête, les noms de CALO et LORGE marins qui ont eu un rôle non négligeable dans l’histoire des Saintes. Si il n’avait pas été détrôné on aurait appris un jour que c’était sa famille qui avait découvert les Saintes !!. Merci Monsieur Bonbon beaucoup de choses ont déjà changé depuis votre arrivée, il y en aura encore et vous avez du travail sur la planche courage !

  4. Aline Laurent dit :

    Merci Raymond pour ce beau reportage; j’apprécie d’autant plus que je ne peux aller à Terre de Haut comme avant ….j’ai apprécié le fait que les deux maires soient ensemble ( ceux des deux communes) et que Mr Brudey se soit exprimé !lBravo et merci à Mr BONBON . Terre de Haut a besoin de personnes comme vous !

  5. alain thouret dit :

    Bonne nouvelle que cette réconciliation en cours….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s