Une pépinière de jeunes talents saintois

Dans le sillage de leurs prestigieux aînés Bernard Bonbon et Dario Jacques, parmi d’autres compatriotes originaires des Saintes, tous deux scientifiques de très haut niveau, mondialement connus chacun dans sa spécialité, voici, pour assurer la relève, une pépinière de jeunes Saintois et Saintoises qui réussissent ou ont brillamment réussi dans leurs études, faisant ainsi honneur à leurs familles et à leurs petites communes, loin du bruit et la fureur des grandes métropoles universitaires…

https://raymondjoyeux.com/2015/06/11/bernard-bonbon-premier-scientifique-saintois-de-haut-niveau/

Dario Jacques

Deux collégiens méritants

Parmi ces élites ou futures élites, sans pouvoir les nommer tous – ce dont nous nous excusons auprès des oubliés – citons d’abord les deux lauréats du collège Archipel des Saintes : Maël Brudey et Kency Dabriou,  respectivement de Terre-de-Bas et de Terre-de-Haut qui furent récompensés en juin dernier par la CTM Déher pour leur parcours exemplaire de la 6ème à la 3ème et qui sont aujourd’hui inscrits au second cycle dans des lycées de Guadeloupe continentale.

64475061_2543381785685505_4551514686251597824_n (1)

Kency Dabriou et Maël Brudey avec le Principal du collège des Saintes – Ph. CTM Deher

Des bacheliers récompensés

Désormais bien ancrée dans les pratiques municipales, la réception en mairie de nos bacheliers s’est déroulée cette année le 8 août dernier, preuve que nos élus ont conscience de la nécessité de féliciter nos jeunes diplômés et de les encourager à aller de l’avant.

C’est en effet entourés du maire Louly Bonbon, de M. Jacques Anselme, 1er Vice-Président du Conseil Départemental et d’un représentant du Crédit Agricole, que nos bacheliers 2019 ont été  récompensés de leurs efforts et de leur réussite :

Il s’agit de :

1. BELENUS Kristia
2. BELENUS Rayanna
3. BELENUS Noémie – toutes 3 Bac pro commerce – Mention Très bien
4. APPOLINAIRE Michel – Bac professionnel Commerce – Mention Bien
5. BOCAGE Taïrick – Bac Pro technicien Froid et Climatisation – Mention Bien
6. CONSCIENCE Corentin – Bac S Section Européenne – Mention Assez-Bien
7. DEHER Thomas – Bac S – Mention Assez-Bien
8. JOLY Luna – Bac STL – Mention Assez-Bien
9. MAUREAUX Enzo – Bac Mécanique Marchande – Mention Assez-Bien
10. PEMBA Tessa – Bac ES – Mention Assez-Bien
11. PINEAU Laura – Bac Technologique ST2S – Mention Assez-Bien
12. BELENUS Meryl – Bac S section euro-caribéenne
13. CANNEAUX Erwan – Bac ES
14. CASSIN Gaëlle – Bac S
15. DELANNAY Dawson – Bac professionnel Système numérique
16. JOYEUX Cédric – Bac éceltro mécanicien
17. PAQUET Anthony – Bac STMG. (1)
1 – Source : Facebook mairie de Terre-de-Haut

Cerise sur le gâteau : Lyza HÉRY

Toute la presse guadeloupéenne en a parlé : Lyza Héry, originaire de Terre-de-Haut a été récompensée le 8 octobre 2019 à Paris par le prix Jeunes Talents L’Oréal-Unesco dédié aux Femmes et la Science.

Liza Héry – Photo Philippe Miljevi

De par sa mère ex-secrétaire de mairie, Lyza est la cousine de Bernard Bonbon cité plus haut. Née en 1991, elle entame ses études primaires aux Saintes et passe le brevet des collèges à Terre-de-Bas, annexe à l’époque du Lycée Gerville Réache. Pensionnaire au lycée privé de Versailles, de Basse-Terre en Guadeloupe, elle obtient le Bac S et s’inscrit en première année de médecine à Fouillole, université des Antilles et de la Guyane. Année qu’elle redouble avant de s’envoler pour Bordeaux où elle obtient d’abord une licence en Biologie/biochimie, puis un Master 2 en biologie cellulaire et physiopathologie.

Doctorante à l’institut Pasteur des Abymes

Désireuse de se rendre utile pour son département d’origine et plus largement pour tous les pays tropicaux (et récemment pour certaines régions européennes) menacés par les maladies transmises par le moustique, Lyza, de retour en Guadeloupe, s’est spécialisée dans le mode de transmission des virus de la dengue et du zika.

Institut Pasteur de Pointe-à-Pitre -Abymes – Ph. Facebook

Actuellement en 3ème année de thèse de doctorat à l’Institut Pasteur – thèse qu’elle compte soutenir si tout va bien au deuxième trimestre 2020 – elle étudie la biologie de l’ædes aegypti et du culex, deux insectes (trop) familiers qui nous pourrissent la vie et qui se développent respectivement en eau claire et polluée, les deux se retrouvant quelquefois dans les mêmes gîtes larvaires. Si seule la femelle de l’ædes ægypti est vecteur des deux maladies invalidantes et parfois mortelles citées, il est important de « comprendre, explique Liza, si l’ædes, qui se retrouve dans le même gîte qu’un culex, transmet ou pas les maladies et s’il le fait de la même façon. »  (Citation extraite du périodique Nouvelles Semaine du 17 octobre 2019)

Un prix de 15 000 Euros pour la recherche

Élargissant pour la première fois son Prix Jeunes Talents France aux territoires ultra-marins, la Fondation Loréal-Unesco a honoré cette année cinq lauréates issues de nos départements et régions d’Outre-mer. Nous l’avons dit, pour la Guadeloupe, c’est notre compatriote saintoise Lyza Héry qui a été récompensée parmi les 900 postulantes, et qui se voit attribuer pour ses minutieuses recherches une dotation de 15000 euros. Gageons qu’elle saura parfaitement les utiliser pour peaufiner son exceptionnel et passionnant parcours scientifique et contribuer ainsi à éradiquer définitivement ces terribles maladies endémiques transmises par l’ædes ægypti que sont la dengue et le zika, redoutables fléaux qui sévissent chaque année dans nos régions et au-delà.

PS : Au lendemain de la publication de cette chronique, soit le samedi 26 octobre 2019, le quotidien France-Antilles Guadeloupe publie un article sur la dengue à lire en cliquant sur le lien ci dessous :
Dengue : la situation se corse

Aux écoliers, collégiens, lycéens, bacheliers, étudiants, doctorants et doctorantes guadeloupéens et Saintois, nous adressons tous nos encouragements, nos plus vives félicitations et nos vœux de réussite dans leurs études, quel que soit leur sujet de formation ou de recherches.

Réception des bacheliers en mairie – 8 août 2019 – Ph. Facebook mairie de TDH

 

Cet article a été publié dans Actualités saintoises. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Une pépinière de jeunes talents saintois

  1. garçon dit :

    Cassin Miguel (docteur )ainsi que Cassin Mylan (bachelier à 15 ans ) les grands oubliés …..ou ignorés ..

    • raymondjoyeux dit :

      Merci, Garçon, pour ce rappel. Le but de cette chronique c’est avant tout de coller à l’actualité. Bien entendu, en remontant dans le passé, plusieurs pages ne suffiraient pas pour recenser tous les Saintois, jeunes et moins jeunes, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas réunies, médecins, avocats, professeurs, chercheurs, et autres, qui ont brillamment réussi en leur temps dans tous les domaines d’études et d’activités, qu’ils soient connus ou inconnus du grand public. Rassurez-vous, si tous ne figurent pas ici aujourd’hui, il n’y a aucune intention de discrimination de ma part. Et je me suis excusé au début de l »article pour tout oubli involontaire.

  2. Dario dit :

    Bonjour Raymond
    Je tiens tout d’abord à te remercier pour cet article qui nous informe de toutes ces réussites scolaires, universitaires et professionnelles de ces jeunes saintois et saintoises. On ressent une grande fierté pour eux et je tiens à les féliciter et je leur souhaite une bonne continuation. Il y a également quelques uns qui vivent à l’étranger et qui ne renient pas leur origine saintoise.
    Sur le plan universitaire, je voudrais ajouter à ta liste Florise JACQUES qui est Diplômé Universitaire du Design de Services Interactifs Innovants de Nantes avec un Master 2 obtenu en 2017 et qui en ce moment poursuit son parcours à l’école du Design du Bois à Montréal.
    et sur le plan sportif une très jolie 7eme place de Léna JACQUES au championnat de France amateur du dressage qui s’est déroulé le Week end dernier : https://www.facebook.com/lena.jacques.1
    J’imagine comme toi qu’il y en a d’autres que nous ne connaissons pas mais ce serait super si tes lecteurs peuvent rallonger cette belle liste que tu as initié.
    Bravo à tous et encore Merci Raymond

  3. Liliane CORBIN dit :

    Et si l’on ajoutait quelques descendants célèbres de natifs de Terre-de-Haut comme Alain CORBIN écrivain, Gérard CORBIN, architecte, Henri CORBIN écrivain… et tant d’autres CORBIN qui ont parcouru et parcourent encore de si jolis chemins !!
    Merci Raymond d »avoir ouvert une voie aussi prestigieuse…

    • Dario dit :

      Bonjour Liliane, ce serait bien de nous faire un petit historique de cette famille CORBIN, je n’en ai aucune connaissance hormis ce qui est écrit sur Wikipédia. Mais rien sur l’origine de la famille. Merci d’avance

  4. Liliane CORBIN dit :

    Bonjour Dario,
    C’est énorme ce que vous me demandez ! Ce serait résumer 20 ans de généalogie !!! J’aimerais m’y atteler, Mais j’ai encore tant de tâches à terminer et le crépuscule de ma vie…..?
    Je vais en parler à ma petite-fille, professeur d’Histoire qui elle, descend des CORBIN.
    Cordialement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s